Conciliation travail-famille : qu’en savons-nous vraiment?

Conciliation travail-famille : qu’en savons-nous vraiment?

Conciliation travail-famille : qu’en savons-nous vraiment?

Conciliation travail-famille : qu’en savons-nous vraiment?s

| Ajouter

Référence bibliographique [1569]

Barrette, Jacques. 2009. Conciliation travail-famille : qu’en savons-nous vraiment?. Coll. «Collection Tendances contemporaines de la famille». Ottawa: L’Institut Vanier de la famille.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«En nous appuyant principalement sur les écrits scientifiques, cet article a comme objectif de mettre en lumière (1) les causes fondamentales du conflit travail-famille, (2) de démontrer les impacts de ce déséquilibre sur la famille et les organisations, (3) de discuter des défis auxquels font face les familles et de (4) présenter des stratégies possibles pour améliorer la situation.» (p.3)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Données documentaires diverses

Type de traitement des données :
Réflexion critique

3. Résumé


«Les changements économiques, technologiques et sociaux ont profondément modifiés [sic] le milieu de travail et ont créés [sic] des conditions qui accentuent la pression sur les parents et leur famille. Les résultats des recherches portant sur l’impact du conflit travail-famille sur les parents et enfants sont inquiétants et méritent que collectivement on s’y attarde. [...] La gestion du conflit travail-famille est une responsabilité partagée. Bien sûr les gouvernements par leurs politiques publiques fournissent un encadrement touchant la sécurité sociale, les normes de travail, la sécurité d’emploi et les services aux familles. Ils doivent servir de modèle pour les autres organisations. Pour leur part, les syndicats ont le devoir de faire [sic] en considération cette problématique dans leur négociation. Les parents quant à eux doivent assumer les décisions qu’ils prennent quant aux choix de leurs valeurs et de leurs décisions pour protéger le tissu familial, maintenir l’harmonie dans le couple, se maintenir en meilleure santé et ce, tout en respectant leurs priorités en regard du travail.» (p.20)