Influence du processus de coping de l’enfant d’âge scolaire sur son adaptation à la séparation parentale et aux conflits entre ses parents

Influence du processus de coping de l’enfant d’âge scolaire sur son adaptation à la séparation parentale et aux conflits entre ses parents

Influence du processus de coping de l’enfant d’âge scolaire sur son adaptation à la séparation parentale et aux conflits entre ses parents

Influence du processus de coping de l’enfant d’âge scolaire sur son adaptation à la séparation parentale et aux conflits entre ses parents s

| Ajouter

Référence bibliographique [1500]

Carobene, Geneviève, Cyr, Francine, Cyr-Villeneuve, Catherine et Bergeron, Éliane. 2009. «Influence du processus de coping de l’enfant d’âge scolaire sur son adaptation à la séparation parentale et aux conflits entre ses parents ». Revue canadienne des sciences du comportement / Canadian Journal of Behavioural Science, vol. 41, no 2, p. 67-83.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Le présent article étudie le processus de coping de l’enfant dont les parents se séparent.

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
L’échantillon comprend 85 enfants et leurs parents. De ces familles, 30 sont séparées et 55 sont intactes.

Instruments:
- questionnaires destinés aux parents
- questionnaires destinés aux enfants

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


Les conflits parentaux et les séparations parentales sont pour l’enfant des sources de stress auxquelles il doit s’adapter. Cet article se penche donc sur le processus de coping des enfants dont les parents se séparent. Dans un premier temps, « [...] cette recherche tente de mettre en lumière le processus cognitif, affectif et comportemental mis en place par les enfants pour faire face à la séparation parentale ainsi qu’aux conflits entre les parents et à tracer la séquence ou les chemins associatifs entre les diverses variables en jeu dans le processus de coping déployé par les enfants et leur niveau d’adaptation. Dans un second temps, afin de rendre compte de la spécificité de la situation de séparation parentale, cette étude veut vérifier si le processus de coping des enfants dont les parents sont séparés se distingue de celui des enfants de familles intactes. » (p. 69)