Une société d’accompagnement

Une société d’accompagnement

Une société d’accompagnement

Une société d’accompagnements

| Ajouter

Référence bibliographique [1361]

Gagnon, Éric. 2009. «Une société d’accompagnement». Dans Proximités : lien, accompagnement et soin , sous la dir. de Michèle Clément, Gélineau, Lucie et McKay, Anaïs-Monica, p. 333-353. Coll. «Collection Problèmes sociaux & interventions sociales». Québec: Presses de l’Université du Québec.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions : L’auteur souhaite livrer sa propre synthèse théorique du phénomène de l’accompagnement, «[...] en [s]e basant sur [s]es propres travaux sur l’accompagnement des malades et des personnes âgées et en [s]’appuyant sur les travaux d’autres chercheurs [...]» (p.334) en d’autres domaines (soins palliatifs, santé mentale, itinérance).

Questions/Hypothèses :
«L’emploi répandu du mot ’accompagnement’ dit sans doute quelque chose des transformations de la société, de la manière à tout le moins de les percevoir et de s’y adapter.»(p.333)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Données documentaires diverses

Type de traitement des données :
Analyse de contenu
Analyse théorique

3. Résumé


«Le succès de la notion [d’accompagnement] témoigne de la façon dont la question de l’intégration est aujourd’hui posée dans les sociétés québécoises et françaises, notamment, mais il est surtout lié à la valorisation de la proximité, c’est-à-dire à la recherche de relations moins impersonnelles et plus égalitaires, adaptées à la situation de la personne aidée et lui laissant la plus grande autonomie possible. [...] L’accompagnement n’est pas tant la création de nouveaux liens venant remplacer ceux qui se sont défaits, [...] que la transformation des liens familiaux, professionnels ou d’amitié, pour satisfaire aux impératifs d’autonomie et d’adaptation et permettre le travail sur son identité et sa subjectivité dans lequel tous sont aujourd’hui engagés.» (p.334)