Démographie

Démographie

Démographie

Démographies

| Ajouter

Référence bibliographique [13196]

St-Amour, Martine et Binette Charbonneau, Anne. 2013. «Démographie». Dans Panorama des régions du Québec. Édition 2013 , sous la dir. de Pierre Cambon, Ladouceur, Stéphane et Gagné, Yrène, p. 39-53. Québec: Gouvernement du Québec, Institut de la statistique du Québec.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«La présente section commence par comparer l’évolution récente de la population des 17 régions, puis aborde tour à tour les principaux phénomènes démographiques. Une dernière partie permet de constater que les écarts relatifs à la fécondité, à la mortalité et aux mouvements migratoires se répercutent au fil du temps sur la structure par âge des régions, influençant notamment le rythme du vieillissement de leur population.» (p. 39)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Les auteures utilisent plusieurs sources de données issues de Statistique Canada et de l’Institut de la statistique du Québec.

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


«La comparaison du bilan démographique des régions du Québec fait ressortir des différences marquées, les écarts concernant autant leur rythme d’accroissement, l’intensité de leur fécondité, leur force d’attraction ou leur structure par âge. Les régions adjacentes à Montréal se distinguent par la croissance rapide de leur population. Si la plupart des facteurs d’accroissement leur sont favorables, elles s’illustrent particulièrement en ce qui concerne la migration interrégionale, attirant chaque année un grand nombre de résidants des autres régions, notamment de Montréal. Laval et la Montérégie accueillent également un nombre non négligeable d’immigrants internationaux, tandis que Lanaudière est la région où le nombre de naissances a augmenté le plus fortement au cours des dernières années. La région de Montréal, qui regroupe près du quart de la population québécoise, se distingue en plusieurs points, que ce soit en raison de sa faible fécondité, de ses fortes pertes migratoires interrégionales, du rôle démographique que joue l’immigration internationale ou de sa structure par âge caractérisée par un vieillissement moins rapide que dans les autres régions. Le Nord-du-Québec présente aussi une dynamique démographique unique. Cette région se caractérise par la jeunesse de sa population et par une fécondité largement supérieure à la moyenne québécoise.» (p. 48) Ce chapitre fournit des données statistiques sur la fécondité pour chaque région québécoise.