Observation du soutien à la régulation des émotions offert par le personnel éducateur en lien avec la régulation émotionnelle d’enfants en centres de la petite enfance ; differences selon le sexe

Observation du soutien à la régulation des émotions offert par le personnel éducateur en lien avec la régulation émotionnelle d’enfants en centres de la petite enfance ; differences selon le sexe

Observation du soutien à la régulation des émotions offert par le personnel éducateur en lien avec la régulation émotionnelle d’enfants en centres de la petite enfance ; differences selon le sexe

Observation du soutien à la régulation des émotions offert par le personnel éducateur en lien avec la régulation émotionnelle d’enfants en centres de la petite enfance ; differences selon le sexes

| Ajouter

Référence bibliographique [13171]

Sénécal, Julie. 2013. «Observation du soutien à la régulation des émotions offert par le personnel éducateur en lien avec la régulation émotionnelle d’enfants en centres de la petite enfance ; differences selon le sexe». Mémoire de maîtrise, Sherbrooke (Québec), Universite de Sherbrooke, Département de psychoéducation.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Le présent mémoire […] traite de la complémentarité des rôles des éducateurs et des éducatrices qui œuvrent dans les services de garde éducatifs. […] Le premier objectif est de décrire les stratégies de soutien à la régulation émotionnelle utilisées par le personnel éducateur et vérifier s’il existe une différence significative selon que l’on soit en présence d’un éducateur homme ou femme et selon qu’il soit en interaction avec un garçon ou une fille. En complémentarité, le deuxième objectif est de décrire les différents types de comportement de régulation émotionnelle adoptés par les enfants et de vérifier s’il existe une différence significative en fonction de leur sexe et du sexe de l’éducateur avec lequel ils interagissent.» (p. 4)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
«L’échantillon de la présente étude est constitué de 30 éducateurs/éducatrices de services de garde éducatifs (15 hommes et 15 femmes) travaillant auprès d’enfants âgés entre 3 et 5 ans, ainsi que de 30 enfants sous leur garde.» (p. 4)

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


«[L]es éducatrices auraient tendance à donner plus de consignes l’une derrière l’autre, à utiliser des comptines de rangements (jeu) et à détourner ou atténuer la frustration due au fait que l’enfant doit interrompre son jeu. De son côté, l’éducateur donnerait en général moins de consignes, mais ces dernières seraient dirigées directement sur la tâche et il aurait ainsi moins peur de mettre l’enfant directement face à sa frustration, ce qui représenterait pour l’enfant une opportunité d’apprentissage de la régulation de ses émotions.» (p. 4-5) Bien que ce mémoire porte essentiellement sur les éducateurs, les théories et les réflexions sous-jacentes se basent sur les différences entre la mère et le père en interaction avec l’enfant. «Certains auteurs [abordés dans ce mémoire] avancent que les éducateurs sont au moins aussi influents que les parents en ce qui concerne le développement socioémotionnel des enfants, ceci étant dû au grand nombre d’heures par jour que les enfants passent avec leur éducateur et au contexte de groupe particulièrement propice à l’apprentissage de règles sociales. Or il est de plus en plus reconnu que les pères jouent un rôle important, particulier et complémentaire à celui des mères dans l’acquisition de l’autocontrôlé des enfants; par extrapolation, il semble intéressant de se demander si ces différences existent également chez le personnel éducateur dans les milieux de garde, qu’il soit homme ou femme.» (p. 4)