Adaptation des interventions aux besoins des immigrants-es en situation de violence conjugale : état des pratiques dans les milieux d’intervention : document synthèse

Adaptation des interventions aux besoins des immigrants-es en situation de violence conjugale : état des pratiques dans les milieux d’intervention : document synthèse

Adaptation des interventions aux besoins des immigrants-es en situation de violence conjugale : état des pratiques dans les milieux d’intervention : document synthèse

Adaptation des interventions aux besoins des immigrants-es en situation de violence conjugale : état des pratiques dans les milieux d’intervention : document synthèses

| Ajouter

Référence bibliographique [13134]

Rinfret-Raynor, Maryse, Lesieux, Élisabeth, Brodeur, Normand et Dugal, Natasha. 2013. Adaptation des interventions aux besoins des immigrants-es en situation de violence conjugale : état des pratiques dans les milieux d’intervention : document synthèse. Montréal: Centre de recherche interdisciplinaire sur la violence familiale et la violence faite aux femmes (CRI-VIFF).

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«L’adaptation des interventions auprès des personnes immigrantes en situation de violence conjugale constitue l’objet d’étude de la présente recherche. […] Les objectifs spécifiques de la recherche sont donc les suivants: 1) Identifier les éléments constitutifs d’une intervention adaptée du point de vue des intervenants-es; 2) Décrire les pratiques actuelles en matière d’adaptation des interventions auprès des personnes immigrantes; 3) Identifier les barrières qui subsistent et des priorités d’action.» (p. 1)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
«Les données de l’étude ont été obtenues entre les mois d’octobre 2011 et mai 2012. Treize intervenantes de maisons d’hébergement pour femmes victimes de violence conjugale, six intervenants d’organismes pour conjoints ayant des comportements violents et six intervenants-es du réseau de la santé et des services sociaux (CLSC-CSSS) ont été interviewés. La majorité des intervenants-es sont des femmes (17/28); les six intervenants des organismes pour conjoints violents sont exclusivement des hommes.» (p. 8)

Instruments :
Guide d’entretien semi-directif

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


«En résumé, une intervention adaptée possède, selon les répondants-es de l’étude, les caractéristiques suivantes[.] Elle est offerte dans la langue de la personne immigrante de façon à répondre à ses besoins de communication[.] Elle respecte la personne immigrante par une sensibilité à sa vision du monde, à ses valeurs et à ses besoins[.] Elle met en œuvre certains principes de l’approche interculturelle, comme la décentration; l’exploration et la compréhension du système de l’autre; et la recherche d’un dénominateur commun. Elle permet le développement d’une alliance thérapeutique en privilégiant le respect du rythme et l’établissement d’un lien de confiance avec la personne[.] Elle socialise les personnes immigrantes aux normes de la société d’accueil par la transmission d’informations relatives au fonctionnement des institutions et aux lois. […] Les répondants-es réalisent l’écart important entre la vision du monde, les valeurs et les besoins des personnes immigrantes et les leurs. Ils sentent le besoin de chercher des compromis dans un contexte où les difficultés de communication sont souvent très grandes. Et cela ne va pas de soi. Dans le cadre des entrevues, la décentration, la réponse aux besoins de communication et la recherche de dénominateurs communs sur lesquels les interventions peuvent être appuyées ont toutes été identifiées comme des défis à relever.» (p. 39)