Intervenir auprès des hommes ayant un problème de violence conjugale et familiale. Quelques enjeux de la responsabilisation

Intervenir auprès des hommes ayant un problème de violence conjugale et familiale. Quelques enjeux de la responsabilisation

Intervenir auprès des hommes ayant un problème de violence conjugale et familiale. Quelques enjeux de la responsabilisation

Intervenir auprès des hommes ayant un problème de violence conjugale et familiale. Quelques enjeux de la responsabilisations

| Ajouter

Référence bibliographique [13009]

Meunier, Valérie. 2014. «Intervenir auprès des hommes ayant un problème de violence conjugale et familiale. Quelques enjeux de la responsabilisation». Dans Responsabilités et violences envers les femmes , sous la dir. de Katja Smedslund et Risse, David, p. 119-129. Québec: Presses de l’Université du Québec.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Ce chapitre présentera […] une réflexion sur les façons dont la notion de responsabilisation est portée à l’intérieur d’interventions visant l’arrêt des comportements violents chez une clientèle d’hommes en suivi thérapeutique au GAPI [Groupe d’aide aux personnes impulsives], un organisme communautaire intervenant auprès d’hommes ayant un problème de violence conjugale et familiale. […] Une première partie consistera en une mise en contexte de la naissance des organismes qui interviennent auprès des hommes ayant des comportements violents. Nous nous intéresserons ensuite à l’actualisation pratique de la notion de responsabilisation dans l’intervention. La réflexion sera par la suite orientée vers un questionnement plus global impliquant l’aspect sociétal de la problématique de la violence conjugale et familiale.» (p. 119-120)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Données documentaires diverses

Type de traitement des données :
Réflexion critique

3. Résumé


«En conclusion, il importe de souligner tout l’apport, depuis quelques années, du milieu de la recherche qui, en collaboration avec les milieux de pratique est venu améliorer la compréhension de la problématique de la violence conjugale et familiale. En plus d’une compréhension théorique approfondie, c’est tout l’aspect de la rigueur et de l’assise scientifique entourant les pratiques qu’il convient de relever. Des différences théoriques et pratiques demeurent, malgré tout, mais ne sont pas que source d’oppositions. Le décloisonnement des pratiques, la recherche de concertation et le partage d’expertises entre milieux sont des pistes de solution à explorer afin de mieux soutenir les différents membres des familles touchées par la violence conjugale et familiale. On doit aussi continuer à porter une grande attention aux messages qui dénoncent la violence tout en favorisant une sensibilisation la plus transversale possible tant envers les auteurs de violence qu’envers les victimes. Enfin, l’aide aux hommes doit faire partie de la démarche destinée à soutenir réellement et concrètement une solution globale à une problème social majeur.» (p. 128)