Les figures de l’enfance : un regard sociologique

Les figures de l’enfance : un regard sociologique

Les figures de l’enfance : un regard sociologique

Les figures de l’enfance : un regard sociologiques

| Ajouter

Référence bibliographique [13]

Hamelin-Brabant, Louise et Turmel, André. 2012. Les figures de l’enfance : un regard sociologique. Québec: Presses Inter Universitaires.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«L’idée centrale consistait à interroger sociologues et anthropologues sur le passage des enfants d’hier – aux enfants d’aujourd’hui – ceux de la seconde phase de la modernité.» (quatrième de couverture)

2. Résumé
«Cet ouvrage s’inscrit dans la foulée d’un colloque qui avait pour titre ‘Les enfants d’hier à aujourd’hui : continuité, discontinuité, rupture et traduction’. […] L’interrogation, lancinante en quelque sorte, consiste à observer les mutations d’une forme sociale qui est l’enfant dans ce passage d’un type de société à un autre. Ce livre s’adresse à ceux et celles qui veulent libérer l’enfance des tenailles de l’argumentaire médiatique sur-psychologisé qui, habituellement, tient lieu de référent légitime au discours circulant. D’une introduction articulée sur les figures de l’enfance qui se jouent de la sphère médiatique à la sphère politique, en passant par la sphère scientifique, Régine Sirota soumet l’idée selon laquelle les différentes figures de l’enfance s’instaurent au travers de multiples jeux de traductions et de réverbérations. L’ouvrage est subdivisé en trois parties. La première a trait aux Regards sur l’enfance, la deuxième aborde des Dispositifs méthodologiques de la recherche sur les enfants et les adolescents et la troisième s’attarde aux Cultures de l’enfance et de l’adolescence: loisirs, consommation et alimentation.» (quatrième de couverture)

Les textes suivants font l’objet d’une fiche dans Famili@:

Hamelin Brabant, Louise et Turmel, André, «La construction de l’enfant à risque, d’hier à aujourd’hui»
Lacasse, Andrée-Anne, «L’institutionnalisation de l’enfance délinquante et de l’enfance en danger : le cas de l’Hospice Saint-Charles (1870-1950)»