L’influence du soutien organisationnel dans le conflit travail-famille

L’influence du soutien organisationnel dans le conflit travail-famille

L’influence du soutien organisationnel dans le conflit travail-famille

L’influence du soutien organisationnel dans le conflit travail-familles

| Ajouter

Référence bibliographique [12961]

Lepage, Julie. 2013. «L’influence du soutien organisationnel dans le conflit travail-famille». Thèse de doctorat, Montréal, Université du Québec à Montréal, Département de psychologie.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Ce programme de recherche comporte deux études. La première étude vise deux objectifs généraux. Le premier est de déterminer le lien entre les perceptions des mesures de soutien organisationnel informelles (supérieur et collègues) et formelles (bénéfices pour soins aux personnes à charge et flexibilité), et les six dimensions du conflit travail-famille (CTF), soit le conflit où le travail interfère sur la famille (TIF) et celui où la famille interfère sur le travail (FIT), au niveau du temps, de la pression et du comportement. Le deuxième objectif général de la première étude est de tester un modèle dans lequel la perception de soutien organisationnel à la famille (PSOF) agit comme médiateur dans le lien entre le soutien organisationnel et le CTF. […] La deuxième étude vise comme objectif général de raffiner la compréhension de la relation entre le soutien du supérieur et les dimensions du CTF, en introduisant la théorie du Leader-Member Exchange.» (p. x)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
«C’est auprès de 103 employés dont les enfants fréquentent des garderies de Montréal ainsi que de 64 employés qui ont répondu au questionnaire en ligne que s’est réalisée la collecte pour la première étude. […] Sondés par voie électronique, les répondants de la deuxième étude proviennent de deux banques de participants volontaires, une première constituée d’employés de l’UQAM et une deuxième composée d’enseignants du Québec.» (p. x)

Instruments :
Questionnaires

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


«Les analyses de régression révèlent que le soutien du supérieur est la seule forme de soutien à expliquer la variance des conflits TIF de temps et de pression, mais que le soutien des collègues est la seule forme de soutien à expliquer la variance du conflit TIF de comportement. De plus, le soutien du supérieur est la seule forme de soutien expliquant la variance de tous les types de conflit FIT. Aucune forme de soutien formel n’a d’impact sur la variance des dimensions du CTF. La relation de la PSOF avec le CTF n’est démontrée dans aucun des modèles. Le rôle médiateur de la PSOF n’est donc pas retenu. […] Les résultats [de la deuxième étude] démontrent que la qualité de la relation entre le supérieur et son employé est relié négativement au soutien TIF de temps et au conflit FIT de comportement. Contrairement à nos attentes, l’interaction entre le soutien du supérieur et une relation de qualité avec celui-ci favoriserait l’augmentation du conflit TIF de pression.» (p. x)