Étude des facteurs modulant la relation entre la fréquentation d’un service de garde éducatif depuis la première année de vie de l’enfant et la manifestation de comportements extériorisés et intériorisés au cours de la petite enfance

Étude des facteurs modulant la relation entre la fréquentation d’un service de garde éducatif depuis la première année de vie de l’enfant et la manifestation de comportements extériorisés et intériorisés au cours de la petite enfance

Étude des facteurs modulant la relation entre la fréquentation d’un service de garde éducatif depuis la première année de vie de l’enfant et la manifestation de comportements extériorisés et intériorisés au cours de la petite enfance

Étude des facteurs modulant la relation entre la fréquentation d’un service de garde éducatif depuis la première année de vie de l’enfant et la manifestation de comportements extériorisés et intériorisés au cours de la petite enfances

| Ajouter

Référence bibliographique [12956]

Lemay, Lise. 2013. «Étude des facteurs modulant la relation entre la fréquentation d’un service de garde éducatif depuis la première année de vie de l’enfant et la manifestation de comportements extériorisés et intériorisés au cours de la petite enfance». Thèse de doctorat, Montréal, Université du Québec à Montréal, Département d’éducation.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«[L]a présente thèse [par articles] se penche sur les difficultés comportementales qu’ils manifestent au cours de la petite enfance. Plus précisément, elle identifie les facteurs provenant de la famille, de l’enfant et de l’expérience de garde qui modulent la relation entre la fréquentation d’un service de garde initiée au cours de la première année de vie de l’enfant et les comportements extériorisés et intériorisés qu’il manifeste ensuite à 24, 36 et 48 mois. […] Le premier [article] examine l’interaction entre le mode de garde et les caractéristiques socioéconomiques des familles pour expliquer la trajectoire comportementale des enfants, de l’émergence des comportements extériorisés et intériorisés à l’année précédant l’entrée à l’école.» (p. xii) Cette fiche synthèse ne se penche que sur le premier article de cette thèse.

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
«Pour le premier article de cette thèse, l’échantillon comporte 66 participants recrutés entre les âges de 5 et 12 mois (M=10,92 mois, É-T.=1,5 mois).» (p. 84)

Instruments :
Child Behavior Checklist

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


«Les résultats sous-tendent que l’influence de la fréquentation d’un service de garde serait plus marquée en fonction des facteurs de risque socioéconomiques de la famille. En effet, la première étude de cette thèse indique que les scores de comportements extériorisés et intériorisés des enfants de milieux socioéconomiques non vulnérables sont les mêmes, peu importe s’ils ont fréquenté un service de garde ou sont demeurés à la maison avec un parent, et ce, de leur première année de vie jusqu’à l’année précédant l’entrée à l’école. Ces résultats suggèrent que les expériences procurées aux enfants de milieux non vulnérables en services de garde et à la maison sont autant de nature à favoriser une plus faible manifestation de comportements extériorisés et intériorisés. Cependant, pour les enfants de milieux vulnérables, la fréquentation d’un service de garde est associée à une diminution significative des scores de comportements extériorisés et intériorisés entre les âges de 24 et 48 mois, ces derniers étant toutefois initialement plus élevés. Inversement, ceux demeurant à la maison montrent une augmentation significative des scores de comportements extériorisés et intériorisés aux mêmes moments de mesure.» (p. 221-222)