Description d’un processus de théorisation portant sur les conditions de réussite d’une expérience d’inclusion vécue par des élèves en troubles d’apprentissage : pratiques éducatives, attitudes parentales et éléments contextuels

Description d’un processus de théorisation portant sur les conditions de réussite d’une expérience d’inclusion vécue par des élèves en troubles d’apprentissage : pratiques éducatives, attitudes parentales et éléments contextuels

Description d’un processus de théorisation portant sur les conditions de réussite d’une expérience d’inclusion vécue par des élèves en troubles d’apprentissage : pratiques éducatives, attitudes parentales et éléments contextuels

Description d’un processus de théorisation portant sur les conditions de réussite d’une expérience d’inclusion vécue par des élèves en troubles d’apprentissage : pratiques éducatives, attitudes parentales et éléments contextuelss

| Ajouter

Référence bibliographique [12927]

Lapointe, Jean-René et Dion, Jacinthe. 2015. «Description d’un processus de théorisation portant sur les conditions de réussite d’une expérience d’inclusion vécue par des élèves en troubles d’apprentissage : pratiques éducatives, attitudes parentales et éléments contextuels ». Approches inductives : Travail intellectuel et construction des connaissances, vol. 2, no 1, p. 68-91.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«L’objectif général de cette recherche participative est de mieux comprendre les particularités qui font du modèle d’inclusion d’élèves en troubles d’apprentissage mis en place dans l’école concernée une expérience positive pour les intervenants comme pour les élèves et leurs parents. Une première partie de la recherche est qualitative. Il y est question de l’expérience et de la perception des enseignants quant au modèle d’inclusion mis en place, du climat contextuel, des pratiques éducatives qui y sont reliées, ainsi que de l’effet perçu sur les élèves qui ont des troubles d’apprentissage. […] Le présent article concerne exclusivement la première partie de la recherche, soit le volet qualitatif. Il est également important de mentionner qu’au moment de la rédaction du présent article, le projet de recherche est toujours en cours.» (p. 69-70)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
«Cinq enseignants (quatre femmes et un homme) et une orthopédagogue ont participé à la collecte de données.» (p. 72)

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


«D’une part, notre analyse préliminaire nous permet de relier la réussite scolaire des élèves intégrés et le développement de compétences professionnelles chez les intervenants. Ainsi, les intervenants des classes d’inclusion établissent un lien direct entre certaines compétences professionnelles qu’ils ont développées (gestion de classe et pratiques différenciées, développement et engagement professionnel, organisation et planification des savoirs enseignés, travail d’équipe, etc.) et l’augmentation de la réussite scolaire chez leurs élèves intégrés. […] Outre les intervenants en milieu scolaire, l’attitude positive et déterminée des parents d’élèves intégrés est également liée à la réussite du programme d’inclusion scolaire. Par exemple, les parents ayant un enfant intégré au programme d’inclusion s’impliquent activement dans leur cheminement scolaire. Ils assureraient un suivi scolaire serré et assidu à la maison, renforçant ainsi les interventions faites en classe. Leurs exigences envers leur enfant seraient à la fois réalistes et adéquates. Ces attitudes parentales sont considérées comme une condition facilitant la réussite de l’expérience vécue à l’école concernée. Certains éléments contextuels propres à la situation étudiée jouent aussi un rôle dans la réussite du programme d’inclusion scolaire. Par exemple, la sélection des élèves et le contingentement du programme sont liés à l’implication des parents et à l’attitude positive qu’ils adoptent par rapport au programme.» (p. 83-85)