L’adaptation des jeunes pères en contexte économique précaire à la naissance d’un premier enfant

L’adaptation des jeunes pères en contexte économique précaire à la naissance d’un premier enfant

L’adaptation des jeunes pères en contexte économique précaire à la naissance d’un premier enfant

L’adaptation des jeunes pères en contexte économique précaire à la naissance d’un premier enfants

| Ajouter

Référence bibliographique [12895]

Labarre, Michel. 2013. «L’adaptation des jeunes pères en contexte économique précaire à la naissance d’un premier enfant ». Revue canadienne de service social / Canadian Social Work Review, vol. 30, no 2, p. 235-253.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Sur la base des résultats d’un mémoire de maîtrise, cet article s’intéresse à la façon dont les jeunes pères en contexte économique précaire s’adaptent à la transition à la paternité.» (p. 236)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
«Douze jeunes pères ont accepté de participer à l’étude et relativement aux critères d’inclusion établis, ceux-ci étaient assez âgés. Au moment de l’étude, sept d’entre eux étaient âgés de 24 ou 25 ans, trois de 22 ou 23 ans et deux de 21 ans ou moins. Six pères avaient un enfant âgé de trois ou quatre mois, quatre avaient un enfant âgé entre huit mois et un an et deux pères avaient un enfant de plus d’un an.» (p. 242)

Instruments :
Guide d’entretien semi-directif

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


«D’une part, les résultats suggèrent que la transition à la paternité comporte plusieurs défis qui augmentent les risques que les jeunes pères en contexte économique précaire éprouvent des difficultés d’adaptation lors de cette période, notamment des préoccupations financières, des conflits avec la conjointe et les beaux-parents ainsi que des difficultés à concilier travail et famille. Par contre, bien que ces difficultés potentielles ne doivent pas être ignorées, la paternité est aussi synonyme de valorisation, d’émancipation et d’intégration sociale pour plusieurs jeunes pères rencontrés. […] Une des contributions de cette recherche est de dépasser la documentation des changements postnataux vécus par les jeunes pères pour s’intéresser à leurs stratégies d’adaptation. À ce sujet, les résultats obtenus permettent de conclure que, pour les jeunes pères en contexte économique précaire rencontrés dans le cadre de cette étude, les stratégies d’action et de recherche de soutien occupent une importance considérable au sein de leur processus d’adaptation à la paternité. En effet, tous les participants interrogés ont eu recours à plusieurs stratégies concrètes comme l’entente sur le partage des tâche domestiques ou se réserver du temps pour soi, ainsi qu’à plusieurs formes de soutien pour s’adapter à la paternité (ex.: informations, aide financière et matérielle, écoute empathique).» (p. 248)