Impact de l’éducation familiale sur la réussite académique, l’adaptation sociale à l’école et le vécu scolaire de l’enfant-adolescent-élève

Impact de l’éducation familiale sur la réussite académique, l’adaptation sociale à l’école et le vécu scolaire de l’enfant-adolescent-élève

Impact de l’éducation familiale sur la réussite académique, l’adaptation sociale à l’école et le vécu scolaire de l’enfant-adolescent-élève

Impact de l’éducation familiale sur la réussite académique, l’adaptation sociale à l’école et le vécu scolaire de l’enfant-adolescent-élèves

| Ajouter

Référence bibliographique [12730]

Deslandes, Rollande. 2013. «Impact de l’éducation familiale sur la réussite académique, l’adaptation sociale à l’école et le vécu scolaire de l’enfant-adolescent-élève». Dans Traité d’éducation familiale , sous la dir. de Geneviève Bergonnier-Dupuy, Join-Lambert, Hélène et Durning, Paul, p. 313-329. Paris: Dunod.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«C’est dans la problématique générale de la promotion de la persévérance et de la réussite scolaires et à l’inverse de la prévention de l’abandon ou de la démobilisation scolaire que s’inscrit le présent chapitre. De façon plus spécifique, il s’agit de s’intéresser à la trajectoire scolaire des enfants-adolescents-élèves sous l’angle des styles éducatifs familiaux, de l’accompagnement de la scolarité, des représentations de l’école, et de certains modèles théoriques explicatifs. Quelques questions émergentes et enjeux sociétaux sont aussi soulevés.» (p. 315)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Données documentaires diverses

Type de traitement des données :
Réflexion critique

3. Résumé


«Le rôle crucial que joue l’éducation familiale tant au plan de la réussite scolaire que de l’adaptation sociale à l’école et du vécu scolaire de l’enfant-adolescent-élève a été abondamment étudié au cours des quarante dernières années par des chercheurs issus de disciplines aussi diverses que la psychologie, les sciences de l’éducation, les sciences sociales, etc. L’affirmation que les parents sont les premiers éducateurs de leur enfant est devenue, au fil des ans, une vérité de La Palice. Il importe donc de faire le point sur l’état de la situation car ces évidences maintenant bien établis constituent les points d’ancrage autour desquels devraient s’articuler les recherches à venir.» (p. 315) Dans ce chapitre sont entre autres abordés les thèmes du rôle parental, des relations parent-enfant-adolescent, des pratiques parentales, et le rôle de l’enfant et de l’adolescent dans son vécu scolaire. L’auteure met aussi de l’avant cinq modèles théoriques souvent utilisés par les chercheurs: «écologique», «de l’influence partagée», «de socialisation à la mobilisation scolaire», «du processus de participation parentale» et le «modèle intégrateur du style parental dans un contexte précis». (p. 314)