Portrait sociodémographique, anamnestique et psychopathologique des enfants placés en Centre jeunesse et à qui l’on prescrit des médicaments psychotropes

Portrait sociodémographique, anamnestique et psychopathologique des enfants placés en Centre jeunesse et à qui l’on prescrit des médicaments psychotropes

Portrait sociodémographique, anamnestique et psychopathologique des enfants placés en Centre jeunesse et à qui l’on prescrit des médicaments psychotropes

Portrait sociodémographique, anamnestique et psychopathologique des enfants placés en Centre jeunesse et à qui l’on prescrit des médicaments psychotropess

| Ajouter

Référence bibliographique [12729]

Desjardins, Julie. 2013. «Portrait sociodémographique, anamnestique et psychopathologique des enfants placés en Centre jeunesse et à qui l’on prescrit des médicaments psychotropes». Thèse de doctorat, Montréal, Université de Montréal, Département de psychologie.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Cette thèse [par articles] a pour but de mieux comprendre le recours aux médicaments psychotropes chez les enfants hébergés en Centre jeunesse, une population qui compte parmi les plus médicalisées. […] Le troisième article cherche à préciser les caractéristiques sociodémographiques et anamnestiques des enfants placés qui prennent des médicaments psychotropes. […] Le quatrième article consiste à cibler leur portrait psychopathologique et à connaître leur niveau de fonctionnement global.» (p. iv) La présente fiche porte uniquement sur les troisième et quatrième articles.

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
«L’échantillon se compose de 101 enfants de 6 à 12 ans placés en foyer de groupe ou centre de réadaptation, dont 71 recevant des médicaments psychotropes.» (p. iii)

Instruments :
- Grille d’évaluation de l’axe psychosocial de la Classification multiaxiale de l’Organisation Mondiale de la Santé (Article 3)
- Life history Calendar (Articles 3 et 4)
- Perspective des intervenants psychosociaux sur le recours à la médication Psychotrope (Article 4)
- Child Behavior Checklist (Article 4)
- Échelle d’évaluation fonctionnelle pour enfants et adolescents (Article 4)
- Kiddie Sads-Lifetime version; Schedule for Affective Disorders and Schizophrenia for School Age Children (Article 4)
- Le Dominic interactif (Article 4)

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


«Les résultats [du troisième article] indiquent que les uns et les autres ont vécu des stresseurs psychosociaux similaires avant leur placement (négligence, abandon par un des parents, abus). Par contre, les enfants placés qui reçoivent une psychopharmacothérapie ont été retirés de leur milieu familial à un plus jeune âge (p<0,05) et ils ont connu plus de changements de milieu de vie avant l’âge de 6 ans, comparativement aux enfants non médicamentés (p<0,05). De plus, l’exposition à la violence conjugale a été plus fréquente chez ces derniers (p<0,05).» (p. 108) «Les résultats [du quatrième article] révèlent que les enfants médicamentés avec un ou plusieurs médicaments, garçons et filles, comparativement aux autres, ont plus souvent un diagnostic de trouble mental inscrit à leur dossier (p<0,05). Selon la perception des éducateurs, ils présentent davantage de problèmes d’attention, de difficultés au plan des habiletés sociales, de comportements agressifs, de symptômes anxieux, dépressifs, de problèmes de la pensée et de symptômes de stress post-traumatique (p<0,05).» (p. 150) «L’échelle de fonctionnement global […] indique pour l’ensemble des jeunes un dysfonctionnement plus marqué dans leurs relations familiales et dans leurs comportements avec les autres. […] Les jeunes médicamentés se font attribuer un fonctionnement plus perturbé dans leur milieu familial que ceux qui ne le sont pas.» (p. 186)