Participation des parents au processus de décision lors de la consultation anténatale pour l’enfant à risque de naître à la limite de la viabilité

Participation des parents au processus de décision lors de la consultation anténatale pour l’enfant à risque de naître à la limite de la viabilité

Participation des parents au processus de décision lors de la consultation anténatale pour l’enfant à risque de naître à la limite de la viabilité

Participation des parents au processus de décision lors de la consultation anténatale pour l’enfant à risque de naître à la limite de la viabilités

| Ajouter

Référence bibliographique [12698]

Daboval, Thiery. 2013. «Participation des parents au processus de décision lors de la consultation anténatale pour l’enfant à risque de naître à la limite de la viabilité». Mémoire de maîtrise, Rouyn-Noranda (Québec), Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, Département des sciences de la santé.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Les choix du niveau de soins à offrir à l’enfant à risque de naître à la limite de la viabilité se situent entre deux pôles, d’un côté des soins de traitements intensifs pour préserver la vie, mais associé à des risques de séquelles considérables et de l’autre côté, des soins palliatifs et le décès de l’enfant. Cette importante prise de décisions se discute principalement lors de la consultation anténatale. Pour les acteurs concernés (parents et néonatalogiste), le ‘meilleur intérêt de l’enfant’, critère central à la prise de décision, se définit à partir de valeurs distinctes pour chacun des acteurs. Même si les sociétés professionnelles recommandent de ‘partager’ le processus de décision avec les parents, la participation souhaitée par ces derniers à cette prise de décision est mal évaluée par les professionnels. De plus, ceux-ci limitent régulièrement la participation des parents bien que l’autorité parentale pour prendre les décisions au nom de leur enfant soit soutenue par les repères juridiques, éthiques et cliniques. Dans ce contexte, la présente recherche a étudié la communication entre les acteurs concernés menant à la participation satisfaisante des parents.» (p. 2)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
L’étude est basée sur l’observation de rencontres entre néonatalogistes et parents, et également sur des entrevues avec 12 parents desquels les enfants sont nés avec des complications de santé.

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


«Ces éléments clés (information pondérée, possibilité de choix, avoir du temps pour réfléchir, la relation de confiance parents-néonatalogiste) émergeant des témoignages des parents, suggèrent des stratégies de communication concrètes pour le néonatalogiste à appliquer en clinique. Les résultats de la présente étude soutiennent qu’au lieu de chercher à définir le rôle que les parents désirent occuper dans le processus de décision, il est préférable de faciliter la participation satisfaisante de ces derniers dans le processus de décision. C’est en utilisant des stratégies ciblées dans cette étude que le néonatalogiste pourra ajuster sa façon d’interagir en laissant participer les parents, comme ils le souhaitent, dans la prise de décision du niveau de soins à offrir pour leur enfant à risque de naître à la limite de la viabilité.» (p. 2)