Le soutien des parents lors du passage au secteur de l’éducation des adultes

Le soutien des parents lors du passage au secteur de l’éducation des adultes

Le soutien des parents lors du passage au secteur de l’éducation des adultes

Le soutien des parents lors du passage au secteur de l’éducation des adultess

| Ajouter

Référence bibliographique [12610]

Bourdon, Sylvain et Baril, David. 2015. «Le soutien des parents lors du passage au secteur de l’éducation des adultes». Dans Les précarités dans le passage à l’âge adulte au Québec , sous la dir. de Sylvain Bourdon et Bélisle, Rachel, p. 115-137. Québec: Presses de l’Université Laval.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«L’objectif de cette [étude] est d’identifier et décrire [sic] les formes de soutien parental lors du passage de jeunes adultes à la FGA (Formation générale des adultes).» (p. 120)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
«Les résultats présentés ici reposent sur l’analyse secondaire de données récoltées dans le cadre d’une recherche évaluative ayant pour objet le programme 16-24 (Bourdon, Bélisle, Yergeau, Gosselin, Garon et Thériault, 2001). Cinq commissions scolaires, en milieu urbain, semi-urbain et rural, quatre francophones et une anglophone, ont participé à l’étude qui a mobilisé de nombreuses sources d’évidence dont cinquante entretiens (avec de jeunes adultes inscrits dans un programme de FGA) dont 30 ont été retenus.» (p. 120)

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


«Cette analyse permet de constater l’étendue des formes de soutien parental dont bénéficient les jeunes adultes qui entreprennent un passage à l’éducation des adultes, que ce soit directement ou après avoir interrompu leurs études. Par leur fréquence, certaines formes de soutien ressortent du lot, à commencer par l’encouragement […]. L’analyse a permis de mettre au jour une forme de soutien peu évoquée dans d’autres recherches […], soit la participation des parents aux activités scolaires, qu’on associe davantage au soutien aux études des enfants et adolescents. […] Les jeunes adultes inscrits en FGA sont par ailleurs nombreux à insister sur le soutien que procure la contribution financière et matérielle des parents, et on constate que l’accès à ces ressources peut être un point sensible de la relation parent-enfant, comme chez les autres jeunes adultes qui poursuivent des études. […] Ainsi, le soutien parental, bien que très variable d’un jeune adulte à un autre, n’est jamais bien loin dans l’arrière-scène du parcours scolaire. Un seul des jeunes adultes rencontrés rapporte n’avoir reçu aucune forme de soutien de la part de ses parents.» (p. 132-133)