La réponse du système de protection de la jeunesse montréalais aux enfants issus des minorités visibles

La réponse du système de protection de la jeunesse montréalais aux enfants issus des minorités visibles

La réponse du système de protection de la jeunesse montréalais aux enfants issus des minorités visibles

La réponse du système de protection de la jeunesse montréalais aux enfants issus des minorités visibless

| Ajouter

Référence bibliographique [1251]

Lavergne, Chantal, Dufour, Sarah, Sarmiento, Janet et Descôteaux, Marie-Ève. 2009. «La réponse du système de protection de la jeunesse montréalais aux enfants issus des minorités visibles ». Intervention, no 131, p. 233-241.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« Le présent article porte sur la représentation des enfants issus des minorités visibles dans les système de protection de la montréalais jeunesse [sic]. Il vise à comparer les signalements concernant les enfants caucasiens, les enfants noirs et les enfants issus d’autres minorités visibles qui font l’objet d’une évaluation par les services de protection montréalais. » (p. 233)

Questions/Hypothèses :
« [L]es question plus spécifiques sur lesquelles portent l’étude sont les suivantes : 1) Les enfants des minorités visibles sont-ils sur ou sous-représentés dans les services de protection montréalais? 2) Les enfants de minorités visibles recevant des services de protection à Montréal présentent-ils des caractéristiques individuelles et familiales différentes des autres enfants? 3) Les caractéristiques de leurs signalements diffèrent-elles de celles des autres? 4) Reçoivent-ils des services de protection différents des autres enfants? » (p. 233)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
« L’étude repose sur une analyse de données cliniques et administratives concernant des enfants âgés de 17 ans ou moins signalés aux services de protection de la jeunesse de la région de Montréal. Elle porte sur l’ensemble des 4 805 enfants dont le signalement a été retenu par la Direction de la protection de la jeunesse du Centre jeunesse de Montréal-IU et du Centre de la jeunesse et de la famille Batshaw entre le 9 juillet 2007 et le 8 juillet 2008. »

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


« En somme, les résultats de la présente étude montrent que la situation des enfants de minorités visibles signalés aux services montréalais de protection de la jeunesse, et particulièrement celles des Noirs, n’est pas la même que celle des enfants caucasiens. Ce constat soulève l’importance pour les services de protection québécois, à l’instar de leurs vis-à-vis américains, de s’attaquer à la question de la représentation disproportionnelle de certaines minorités visibles dans leurs services. Les disparités dans l’accès à des services de soutien et d’aide adaptés culturellement, à la prise de décision des intervenants psychosociaux et à leurs pratiques professionnelles constituent des cibles d’action en ce sens. » (p. 240)