Facteurs associés à la violence dans les relations amoureuses à l’adolescence. Rapport de recherche présenté au Conseil québécois de la recherche sociale

Facteurs associés à la violence dans les relations amoureuses à l’adolescence. Rapport de recherche présenté au Conseil québécois de la recherche sociale

Facteurs associés à la violence dans les relations amoureuses à l’adolescence. Rapport de recherche présenté au Conseil québécois de la recherche sociale

Facteurs associés à la violence dans les relations amoureuses à l’adolescence. Rapport de recherche présenté au Conseil québécois de la recherche sociales

| Ajouter

Référence bibliographique [12501]

Lavoie, Francine, Hébert, Martine, Vézina, Lucie et Dufort, Francine. 2001. Facteurs associés à la violence dans les relations amoureuses à l’adolescence. Rapport de recherche présenté au Conseil québécois de la recherche sociale. Québec; Montréal: Université Laval; Université du Québec à Montréal.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Le but de la recherche est […] de fournir, dans le contexte des relations amoureuses à l’adolescence, un portrait de la combinaison de facteurs associés à un comportement de violence (sexuelle, psychologique ou physique) au sein du couple.» (p. i)

Questions/Hypothèses :
«L’influence des pairs joue-t-elle un rôle prédominant dans l’explication du statut de victime ou d’agresseur dans le cadre des fréquentations? […] Est-ce que certaines caractéristiques psychologiques sont davantage associées à la violence?» […] L’histoire antérieure de violence est-elle associée à la violence au sein du couple adolescent? […] Qui sont les jeunes connaissant un tel vécu de violence dans leur expérience de couple? […] Y a-t-il parmi les garçons des types particuliers d’individus […] se distinguant par un profil de caractéristiques sociales et psychologiques?» (p. 8-9)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
«Les participants à l’enquête sont 917 filles et 820 garçons [du quatrième et du cinquième secondaire] provenant en tout de 5 écoles de Montréal et de Québec.» (p. i)

Instruments :
Questionnaires

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


Dans cette étude sur les couples adolescents, «[l]es résultats indiquent que, pour les filles, une expérience de victimisation par un partenaire peut être reliée à des variables associées aux pairs (ex. avoir dans son cercle d’amis des garçons qui ont violenté une fille), à une histoire passée de violence aux mains d’un partenaire, et à des variables psychologiques (ex. négation de ses besoins dans la relation de couple). Il semblerait qu’un cumul de facteurs associés à la délinquance soit prédicteur de victimisation. Un facteur retrouvé chez les garçons et associés à tous les types de violence infligée est d’avoir des attitudes encourageant la violence sexuelle. Dans le cas des garçons, les facteurs sont plutôt particuliers à des types précis de violence. Par exemple, la violence sexuelle est retrouvée chez les garçons qui présentent le portrait suivant: cumuler le fait d’avoir été témoin de violence physique de la part de son père envers sa mère, d’avoir harcelé sexuellement des filles à l’école et d’avoir des attitudes encourageant la violence sexuelle.» (p. i)