Stratégie régionale en matière de violence et d’agression sexuelle, volet promotion/prévention

Stratégie régionale en matière de violence et d’agression sexuelle, volet promotion/prévention

Stratégie régionale en matière de violence et d’agression sexuelle, volet promotion/prévention

Stratégie régionale en matière de violence et d’agression sexuelle, volet promotion/préventions

| Ajouter

Référence bibliographique [12327]

Régie régionale de la santé et des services sociaux de l’Outaouais. 2002. Stratégie régionale en matière de violence et d’agression sexuelle, volet promotion/prévention. Gatineau (Québec): Gouvernement du Québec, Direction de la santé publique, Régie régionale de la santé et des services sociaux de l’Outaouais.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Ce rapport vise à présenter la stratégie en matière de violence et d’agression sexuelle pour la région de l’Outaouais.

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Données documentaires diverses

Type de traitement des données :
Réflexion critique

3. Résumé


«L’élaboration du volet promotion/prévention de la Stratégie régionale en matière de violence et d’agression sexuelle s’appuie sur l’engagement de nos partenaires multisectoriels concernés par ces problématiques. Ce document propose des mesures en promotion et en prévention ayant pour but de réduire l’incidence des problèmes de violence et d’agressions sexuelles. On y présente une analyse conceptuelle de la problématique, des objectifs généraux et spécifiques et des priorités régionales réalistes et efficaces.» (p. 26) De plus, ce rapport présente des statistiques sur la violence conjugale au Québec et plus précisément pour l’Outaouais. En effet, «[e]n Outaouais, le taux de victimisation est plus élevé que la moyenne québécoise soit à 456,3 par 100 000 femmes. […] Les résultats montrent que 20% des jeunes du secondaire de la région ont subi au moins une forme de violence psychologique de la part de leur partenaire amoureux dans l’année précédant l’enquête. […] Les statistiques des centres d’hébergement de la région nous donnent également des indications quant à l’ampleur de la problématique de la violence conjugale en Outaouais. En 2000-2001, 346 femmes et 459 enfants ont été hébergés dans l’une ou l’autre des maisons d’hébergement de la région.» (p. 16)