Les trajectoires de demande d’aide des hommes en difficulté

Les trajectoires de demande d’aide des hommes en difficulté

Les trajectoires de demande d’aide des hommes en difficulté

Les trajectoires de demande d’aide des hommes en difficultés

| Ajouter

Référence bibliographique [12288]

Turcotte, Daniel, Dulac, Germain, Lindsay, Jocelyn, Rondeau, Gilles et Turcotte, Pierre. 2002. Les trajectoires de demande d’aide des hommes en difficulté. Coll. «Collection Études et analyses»: Centre de recherche interdisciplinaire sur la violence familiale et la violence faite aux femmes (CRI-VIFF).

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«L’objectif général de cette recherche est de mieux comprendre la démarche qui conduit les conjoints violents à faire une demande d’aide à la lumière des démarches de demande d’aide entreprises par les hommes confrontés à des problèmes de toxicomanie, d’alcoolisme et par ceux ayant des idéations suicidaires.» (p. 1)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
L’étude est basée sur la participation de 69 hommes de la région de Montréal ou Québec, et qui vivent avec des problèmes de violence conjugale, de toxicomanie et de tendance suicidaire.

Instruments :
Guide d’entretien directif

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


À la lumière de leur recherche, les auteurs constatent que «la judiciarisation effective ou anticipée joue un rôle important dans la décision de certains conjoints violents d’entreprendre une démarche de recherche d’aide. Dans certains cas, la judiciarisation fait prendre conscience de la gravité des gestes posés; dans d’autres, elle amène à considérer la thérapie comme une option incontournable pour éviter des sanctions judiciaires et sociales importantes.» (p. 85) «Sur le plan émotionnel, plusieurs hommes rapportent un profond sentiment de solitude et une condition difficile marquée par la honte, l’épuisement émotionnel, la dépression ou des idéations suicidaires.» (p. 86) Quant aux actions posés par les hommes avant de faire une demande d’aide, les auteurs mentionnent que ceux-ci «développent diverses stratégies pour régler leur situation difficile et plusieurs aspects influencent cette démarche.» (p. 87) «Il apparait aussi que les hommes hésitent avant de demander de l’aide parce qu’ils ont le désir de s’en sortir par leurs propres moyens. Certains croient en l’importance du soutien du réseau; d’autres préfèrent s’en couper.» (p. 89)