Le dépistage de la violence conjugale dans les centres hospitaliers : implantation et évaluation d’un ensemble d’outils. Synthèse des résultats de recherche

Le dépistage de la violence conjugale dans les centres hospitaliers : implantation et évaluation d’un ensemble d’outils. Synthèse des résultats de recherche

Le dépistage de la violence conjugale dans les centres hospitaliers : implantation et évaluation d’un ensemble d’outils. Synthèse des résultats de recherche

Le dépistage de la violence conjugale dans les centres hospitaliers : implantation et évaluation d’un ensemble d’outils. Synthèse des résultats de recherches

| Ajouter

Référence bibliographique [12253]

Rinfret-Raynor, Maryse, Dubé, Myriam et Drouin, Christine. 2003. Le dépistage de la violence conjugale dans les centres hospitaliers : implantation et évaluation d’un ensemble d’outils. Synthèse des résultats de recherche. Coll. «Études en bref»: Centre de recherche interdisciplinaire sur la violence familiale et la violence faite aux femmes (CRI-VIFF).

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Les auteures du document poursuivent les quatre objectifs suivants: «1) Mesurer l’influence de l’implantation de la trousse d’instruments de dépistage et d’intervention en violence conjugale sur les pratiques des intervenants à l’égard de cette problématique; 2) Évaluer le degré d’utilisation ainsi que la perception du personnel hospitalier à l’égard de la trousse d’instruments; 3) Identifier les facteurs facilitant ou entravant l’implantation de la trousse d’instruments; 4) Proposer des recommandations pour faciliter l’implantation des outils d’intervention en violence conjugale dans les milieux hospitaliers.» (p. 3)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
L’étude est basée sur la participation de 78 intervenants en violence conjugale travaillant dans centres hospitaliers.

Instruments :
Questionnaires
Guide d’entretien directif

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


«En conclusion, plusieurs facteurs ont facilité l’implantation de la trousse d’instruments et d’autres l’ont entravé. L’analyse des entrevues a permis de dégager deux catégories principales de facteurs. La première concerne les éléments reliés au milieu hospitalier. Des caractéristiques organisationnelles de ce milieu ont ainsi influencé négativement l’implantation de la trousse d’instruments. C’est le cas notamment du manque de ressources financières, du roulement de personnel qui a eu un impact sur le nombre de personnes formées, et du mandat premier de l’hôpital. Toutefois, la présence d’équipes multidisciplinaires dans certains départements a facilité l’implantation de la trousse. Les attitudes d’ouverture et d’intérêt démontrées par les intervenants et les gestionnaires ont aussi eu un impact positif sur l’implantation. La seconde catégorie de facteurs a trait au milieu de recherche. Les stratégies d’implantation adoptées par l’équipe de recherche, particulièrement la formation, ont eu, de manière générale, une influence positive sur l’implantation de la trousse d’instruments. Par contre, les difficultés rencontrées en début de recherche ont amené des répercussions négatives sur le processus d’implantation.» (p. 10)