Validation préliminaire du Questionnaire d’activités et d’attitudes à l’égard de la sexualité

Validation préliminaire du Questionnaire d’activités et d’attitudes à l’égard de la sexualité

Validation préliminaire du Questionnaire d’activités et d’attitudes à l’égard de la sexualité

Validation préliminaire du Questionnaire d’activités et d’attitudes à l’égard de la sexualités

| Ajouter

Référence bibliographique [12162]

Beaudoin, Anne Sophie, Carbonneau, Noémie, Godbout, Natacha, Bouchard, Sébastien et Sabourin, Stéphane. 2007. «Validation préliminaire du Questionnaire d’activités et d’attitudes à l’égard de la sexualité ». Revue canadienne des sciences du comportement / Canadian Journal of Behavioural Science, vol. 39, no 4, p. 301-306.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Les objectifs de l’étude sont donc: [...] de vérifier la validité factorielle et la consistance interne du SAAQ [Sexual Activities and Attitudes Questionnaire] au sein d’une population adulte francophone en relation de couple, et [...] d’établir la validité convergente de l’instrument en examinant les liens entre les quatre types d’attitudes sexuelles, et [...] la satisfaction conjugale et [...] les comportements sexuels.» (p. 302)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
«L’échantillon est composé de 335 adultes québécois (193 femmes et 142 hommes) qui cohabitent avec leur partenaire depuis plus de six mois ou qui sont en couple depuis plus d’un an. La durée moyenne de fréquentation est de 9,4 ans (É.-T. = 11,4 ans) et 28,7 % (N = 96) des participants sont mariés. L’âge moyen des participants est de 31,4 ans (É.-T. = 13,6 ans). Les participants ont en moyenne 13,3 ans de scolarité (É.-T. = 2,2 ans). L’échantillon contient 94 couples et 147 personnes dont le (la) conjoint(e) n’a pas pris part à l’étude.» (p. 302)

Instruments :
Questionnaires

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


«Il appert que le QAAS [Questionnaire d’activités et d’attitudes à l’égard de la sexualité], complété par des adultes en relation de couple, possède des qualités psychométriques adéquates et similaires à celles de la version originale américaine. Les résultats répliquent la structure factorielle quadripartite du SAAQ et les facteurs affichent des indices de fidélité satisfaisants. La mesure de la perception des comportements sexuels constitue un complément utile pour tester la validité convergente des attitudes et enrichir les informations obtenues par rapport à la sexualité des couples. [...] Les résultats mettent en évidence que certaines attitudes sexuelles sont liées à la satisfaction conjugale. Ce constat appuie l’idée que l’activité sexuelle est fondamentalement liée aux relations intimes [...]. Il ressort que l’attitude négative envers la sexualité et la pression ressentie sont négativement liées à la satisfaction conjugale, alors que la permissivité y est positivement associée. Une mesure unidimensionnelle des attitudes n’aurait ainsi pu mettre en évidence de façon précise les différentes relations observées.» (p. 304)