Choix scolaires, perception de la valeur des études et relations sociales de jeunes Québecois au postsecondaire : Une analyse qualitative longitudinale

Choix scolaires, perception de la valeur des études et relations sociales de jeunes Québecois au postsecondaire : Une analyse qualitative longitudinale

Choix scolaires, perception de la valeur des études et relations sociales de jeunes Québecois au postsecondaire : Une analyse qualitative longitudinale

Choix scolaires, perception de la valeur des études et relations sociales de jeunes Québecois au postsecondaire : Une analyse qualitative longitudinales

| Ajouter

Référence bibliographique [12143]

Noël, Marie-France. 2014. «Choix scolaires, perception de la valeur des études et relations sociales de jeunes Québecois au postsecondaire : Une analyse qualitative longitudinale». Thèse de doctorat, Sherbrooke (Québec), Université de Sherbrooke, Faculté d’éducation.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«L’objectif général de la thèse est de mieux comprendre la dynamique entourant les choix scolaires des jeunes québécois de niveau postsecondaire à l’aide du concept de perception de la valeur des études et de ses composantes (Eccles, 2005).

Deux objectifs spécifiques en découlent:
1. Décrire les composantes de la perception de la valeur et leur dynamique, en distinguant la perception de la valeur des études en général (le fait d’étudier), d’un programme ou d’un cours et en reliant la perception de la valeur aux choix scolaires des jeunes;
2. Identifier et décrire le lien entre les relations sociales et la perception de la valeur des études.» (p. 6)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Dans le cadre de cette thèse de doctorat, «une analyse secondaire a été menée sur un total de 185 entretiens […] réalisés auprès de 36 jeunes sur une période d’environ 5 ans dans le cadre de la recherche Famille, réseaux et persévérance au collégial (Bourdon et Charbonneau, recherche subventionnée par le MELS-FQRSC).» (p. 6)

Instruments :
Guide d’entretien semi-directif

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


«[L]es résultats permettent d’identifier des liens entre la perception de la valeur des études ou du programme et les choix scolaires des jeunes. […] L’effort est largement perçu positivement, alors qu’il se trouve normalement comme une sous-composante du coût, qui est une composante négative de la valeur. La valeur de réalisation se fonde tour à tour sur l’apport des études à l’exploration identitaire, la valeur des études en raison d’une cohérence avec l’identité actuelle et leur apport à la consolidation identitaire. [L]es parents ressortent comme un type de relation sociale qui peut influencer la perception de la valeur des études et dont les jeunes rapportent fréquemment le point de vue sur les études. Selon les jeunes, les parents valorisent en majorité les études en lien avec l’insertion sur le marché du travail et la qualité d’emploi accessibles en fonction des études réalisées. Il est plus rare que les parents se prononcent sur l’intérêt d’un programme par rapport à un autre, laissant alors le jeune faire un choix basé sur ses intérêts. D’autres relations sociales peuvent également agir sur la perception de la valeur des études, comme la fratrie, les autres membres de la famille, les amies et les amis et l’amoureuse ou l’amoureux.» (p. 6-7)