La réussite scolaire dans les cégeps. La contribution des facteurs exogènes à l’éducation

La réussite scolaire dans les cégeps. La contribution des facteurs exogènes à l’éducation

La réussite scolaire dans les cégeps. La contribution des facteurs exogènes à l’éducation

La réussite scolaire dans les cégeps. La contribution des facteurs exogènes à l’éducations

| Ajouter

Référence bibliographique [12113]

Roy, Jacques. 2013. «La réussite scolaire dans les cégeps. La contribution des facteurs exogènes à l’éducation». Thèse de doctorat, Québec, Université Laval, Département de sociologie.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«La thèse porte sur les facteurs qui sont associés à la réussite scolaire des cégépiens. Elle vise à documenter l’influence des facteurs exogènes au milieu de l’éducation sur le parcours scolaire des étudiants. Ainsi, la contribution de facteurs tels que les valeurs des étudiants, le genre, leur réseau social, le travail rémunéré pendant les études et leur situation socioéconomique telle que perçue par les cégépiens, est analysée au regard de la réussite scolaire.» (p. iii)

Questions/Hypothèses :
«À partir de cet objectif général, quatre hypothèses sont formulées : 1) Les valeurs des étudiants ont un effet direct sur la réussite scolaire; 2) Les filles réussissent mieux que les garçons sur le plan de la réussite scolaire pour des motifs liés à une socialisation différenciée et acquise dans le temps selon le genre; 3) Le réseau social de l’étudiant (famille et amis) exerce une influence tangible sur la réussite scolaire; 4) Le travail rémunéré pendant les études, à forte dose, constitue un obstacle à la réussite scolaire.» (p. 68)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
«Une méthodologie mixte, composée d’une analyse secondaire des données de quatre enquêtes par questionnaire ainsi que du matériel d’entrevues semi-dirigées, est retenue; au total, un échantillon aléatoire de 4 289 étudiants provenant de 51 établissements collégiaux, tant publics que privés, représente le socle de base à partir duquel l’examen est conduit.» (p. iii)

Instruments :
- Questionnaire
- Guide d’entretien semi-directif

Type de traitement des données :
Analyse de contenu
Analyse statistique

3. Résumé


«La thèse conclut à l’importance des facteurs exogènes à l’éducation sur le plan de la réussite scolaire. Tout particulièrement, les valeurs des étudiants joueraient un rôle de premier plan quant au rendement scolaire et quant à la persévérance scolaire. Des différences, parfois sensibles selon le genre, sont observées. L’examen de ces distinctions a permis d’induire deux modèles compréhensifs de la réalité des filles et des garçons: un modèle d’engagement de type conformiste chez les filles et un modèle d’affirmation de type ludique chez les garçons.» (p. iii) «De diverses façons, le milieu familial – principalement les parents – exercerait une influence tangible sur la réussite, tout particulièrement sur le plan de la persévérance aux études. Tant le soutien psychologique que financier auraient un rôle à jouer sur le parcours scolaire des étudiants. De la même manière, le réseau des amis interférerait aussi sur le cheminement des étudiants au cégep, d’autant qu’à l’âge de ces derniers, les amis revêtent une plus grande importance dans leur vie, à tout le moins, dans leur quotidien, car c’est avec eux qu’ils nouent le plus de relations.» (p. 245)