Portrait et réalités de femmes entrepreneures immigrantes à Québec : une étude exploratoire

Portrait et réalités de femmes entrepreneures immigrantes à Québec : une étude exploratoire

Portrait et réalités de femmes entrepreneures immigrantes à Québec : une étude exploratoire

Portrait et réalités de femmes entrepreneures immigrantes à Québec : une étude exploratoires

| Ajouter

Référence bibliographique [12091]

Lee-Gosselin, Hélène et Ann, Hawo. 2014. Portrait et réalités de femmes entrepreneures immigrantes à Québec : une étude exploratoire. Québec: Chaire Claire-Bonenfant – Femmes, Savoirs et Sociétés. Université Laval.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Cette étude présente un portrait détaillé d’un échantillon appréciable de ces femmes entrepreneures immigrantes; elle contribue de façon significative à mieux les connaître et à apprécier les défis de leur intégration dans la société québécoise. Elle permet de découvrir et de caractériser une population invisible à propos de laquelle nous savons peu de choses. C’est aussi l’occasion de donner une voix à ces femmes pour qu’elles-mêmes et le milieu comprennent mieux leur situation comme groupe, fassent un bilan de leurs expériences et puissent se donner des stratégies pour améliorer leur situation.
Ce projet répond aussi à deux (2) des objectifs que s’est fixée la région de la Capitale-Nationale:
1) Intégrer une population immigrante grandissante.
2) Contribuer au développement de l’autonomie et de la sécurité économique des femmes immigrantes.» (p. 2)

Questions/Hypothèses :
«Cette recherche tente d’éclairer de nombreuses zones d’ombre relativement à la situation des femmes entrepreneures immigrantes à Québec.
- Qui sont les femmes entrepreneures immigrantes à Québec et quel est leur profil socioéconomique?
- Quels sont les défis qui se posent à elles, en particulier autour de l’articulation de leurs responsabilités personnelles/familiales et professionnelles, des stratégies qu’elles utilisent pour résoudre ces défis et leurs résultats?
- Quels constats font-elles concernant les leviers et les obstacles à leur démarche d’entrepreneuriat, tant sur le plan personnel et social qu’institutionnel?
- Quelles stratégies personnelles et d’affaires ont-elles mises en place pour lancer et développer leur entreprise? Quelles sont leurs aspirations pour cette entreprise, à plus long terme?
- Quelles leçons ont-elles tirées de leur expérience de femme entrepreneure immigrante?
- Quels sont les besoins spécifiques qu’elles expriment quant aux politiques et aux mesures de soutien aux entreprises?» (p. 4)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Cette étude est basée sur la participation de «vingt-cinq (25) entrepreneures immigrantes, dont les domaines d’activité des entreprises sont très diversifiés.» (p. 9) Toutes les participantes proviennent de la région de Capitale Nationale.

Instruments :
Guide d’entretien semi-directif
Questionnaire

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


Les auteurs abordent la question de la conciliation travail-famille comme un facteur clé lorsqu’ils expliquent que «[l]es enjeux de la conciliation travail/famille sont particulièrement importants dans une perspective d’égalité économique des femmes. En effet, aujourd’hui encore, elles demeurent les principales responsables des activités liées aux soins des enfants et à l’entretien du foyer. Cette charge a des conséquences sur leur capacité à s’intégrer sur le marché du travail […]. Pour les femmes entrepreneures, les enjeux du travail et de la famille – notamment des enfants et de la relation avec le conjoint – s’ajoutent à ceux de la création et la gestion d’une entreprise. Dans le cas de nos entrepreneures immigrantes, les dimensions culturelles liées aux attentes de rôles traditionnels héritées de leur pays d’origine viennent accentuer ces exigences déjà élevées.» (p. 32-33) Les auteurs abordent ensuite les questions du partage des tâches (avec le conjoint ou avec les enfants), du recours au service de garde ou à un service d’entretien, de l’organisation du temps et de l’espace. Cependant, «[m]algré les éléments facilitant évoqués […], la conciliation travail/famille représente un défi pour presque toutes les répondantes.» (p. 36)