Au-delà des frontières : stratégies identitaires et choix de carrière des jeunes issus de l’immigration

Au-delà des frontières : stratégies identitaires et choix de carrière des jeunes issus de l’immigration

Au-delà des frontières : stratégies identitaires et choix de carrière des jeunes issus de l’immigration

Au-delà des frontières : stratégies identitaires et choix de carrière des jeunes issus de l’immigrations

| Ajouter

Référence bibliographique [12086]

Lahrizi, Imane Zineb. 2014. «Au-delà des frontières : stratégies identitaires et choix de carrière des jeunes issus de l’immigration». Mémoire de maîtrise, Québec, Université Laval, Département des sciences de l’orientation.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«L’objectif qui a présidé à la conduite de cette recherche était de comprendre l’articulation de la double appartenance culturelle et la construction identitaire dans le projet professionnel des jeunes issus de l’immigration.» (p. iii)

Questions/Hypothèses :
«Dans quelle mesure la double appartenance culturelle des jeunes issus de l’immigration contribue à leur construction identitaire? […] Plus particulièrement, de quelle manière les jeunes issus de l’immigration considèrent-ils leur double appartenance culturelle dans leur choix de carrière?» (p. 16)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
«L’échantillon de cette étude est constitué de cinq hommes et de quatre femmes âgés entre 17 et 19 ans […]. Il est composé de trois participants originaires de l’Amérique du Sud (Colombie, Costa-Rica, Salvador), deux de l’Europe de l’est (Serbie) et quatre de l’Afrique du Nord (Maroc, Tunisie, Algérie). Tous les parents des participants sont nés à l’étranger.» (p. 53)

Instruments :
Guide d’entretien semi-directif

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


«L’analyse de contenu de neuf entrevues nous a amenés à considérer la complexité du choix de carrière chez les jeunes issus de l’immigration, sous l’angle de la double appartenance culturelle et la construction identitaire. Les résultats de nos analyses montrent, entre autres, qu’il y a une mouvance identitaire influencée par les différents contextes fréquentés par les participants. Également, leur choix de carrière se fait dans un terrain d’entente avec les attentes familiales, le projet d’immigration des parents et les aspirations professionnelles.» (p. iii) L’auteure remarque que «l’articulation entre le choix de carrière et la double appartenance culturelle met en évidence l’influence de la culture et des parents dans le projet professionnel de leurs enfants. L’influence des parents réside dans l’importance qu’accordent les jeunes au fait de s’orienter vers des études universitaires, considérées comme étant qualifiantes, prestigieuses et gratifiantes. Le succès du projet d’immigration des parents se mesure par la réussite scolaire de leurs enfants, une réussite qui assure à la famille, plus tard, des bénéfices économiques et sociaux. […] Enfin, certains jeunes développent un sentiment de ‘redevabilité’ envers leurs parents, ce qui les amène à intégrer les valeurs familiales et mettre les attentes familiales au premier rang dans leurs choix de carrière.» (p. 111-112)