Programme PréCrimAd. L’épreuve des faits. Projet No. 6350-U6, Rapport final présenté au Centre national de prévention du crime, Fonds d’action en prévention du crime

Programme PréCrimAd. L’épreuve des faits. Projet No. 6350-U6, Rapport final présenté au Centre national de prévention du crime, Fonds d’action en prévention du crime

Programme PréCrimAd. L’épreuve des faits. Projet No. 6350-U6, Rapport final présenté au Centre national de prévention du crime, Fonds d’action en prévention du crime

Programme PréCrimAd. L’épreuve des faits. Projet No. 6350-U6, Rapport final présenté au Centre national de prévention du crime, Fonds d’action en prévention du crimes

| Ajouter

Référence bibliographique [12071]

Drapeau, Sylvie, Lessard, Geneviève, Turcotte, Daniel, Ivers, Hans, Lépine, Rachel, Tremblay, Julie, Vézina, Magalie et Villate, Aude. 2009. Programme PréCrimAd. L’épreuve des faits. Projet No. 6350-U6, Rapport final présenté au Centre national de prévention du crime, Fonds d’action en prévention du crime. Québec: Centre de recherche sur l’adaptation des jeunes et des familles à risque.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«La présente recherche a pour objectif d’évaluer l’efficacité du programme PréCrimAdo auprès d’adolescents recrutés dans trois centres jeunesse. Elle comporte trois volets : un premier centré sur le processus d’intervention préconisé dans le programme, un deuxième centré sur les résultats de son application sur la clientèle et un troisième sur le rapport coûts-bénéfices relié à son application dans les établissements.» (p. xviii)

Questions/Hypothèses :
«Dans quelle mesure le profil des participants correspond-t-il à la clientèle cible du programme? […] Dans quelle mesure le profil des participants correspond-t-il à la clientèle cible du programme? […] Que pensent les intervenants de l’application de l’approche de médiation? […] Quels sont les effets de l’intervention sur les jeunes et les parents? […] Quels sont les effets de l’intervention sur la trajectoire des jeunes dans les services de protection de la jeunesse? […] Quels sont les effets de l’intervention sur la trajectoire de criminalité des jeunes à risque? […] Quel est le rapport entre les effets observés chez la clientèle et les coûts liés à l’application du programme?» (p. xviii)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
«L’échantillon final est constitué de 253 familles […] Les jeunes de l’échantillon sont en majorité des garçons (55 %) et l’âge moyen est de 14,3 ans. Outre les troubles de comportement (problématique rencontrée par l’ensemble des participants), la négligence (45,9 % de l’échantillon) et les mauvais traitements psychologiques (12,7 %) sont les problématiques les plus fréquentes. (p. xix)

Instruments :
- Guide d’entretien
- Questionnaires

Type de traitement des données :
Analyse de contenu
Analyse statistique

3. Résumé


Selon les auteurs, «des effets positifs de la médiation ont été observés sur le fonctionnement familial et les relations parent-adolescent, tant du point de vue du jeune que de celui des parents. […] La présente étude montre aussi que le sentiment de compétence du parent peut être amélioré suite à une intervention basée sur la médiation. […] Le fait que des parents suivis en protection de la jeunesse se sentent plus compétents lorsqu’une approche de médiation est appliquée souligne le changement de paradigme amorcé par les intervenants qui misent sur les forces des acteurs et légitiment leurs besoins. […] La présente étude montre également que l’approche de médiation est associée à une diminution des mesures de placement hors du milieu familial. Les jeunes ayant rencontré des intervenants formés à l’approche de médiation seraient moins à risque d’être retirés de leur famille pour être hébergés dans un milieu familial substitut. Ce résultat fait écho à l’amélioration observée sur le plan des dynamiques relationnelles. Ainsi, en ayant moins de conflits avec son enfant, un parent pourrait se sentir plus confiant dans sa capacité à aider son enfant à se développer et à gérer les problèmes qu’ils rencontrent avec ce dernier.» (p. 121-122)