Rapport d’appréciation de la performance du système de santé et des services sociaux 2011. État de situation : Portrait de la périnatalité et de la petite enfance au Québec

Rapport d’appréciation de la performance du système de santé et des services sociaux 2011. État de situation : Portrait de la périnatalité et de la petite enfance au Québec

Rapport d’appréciation de la performance du système de santé et des services sociaux 2011. État de situation : Portrait de la périnatalité et de la petite enfance au Québec

Rapport d’appréciation de la performance du système de santé et des services sociaux 2011. État de situation : Portrait de la périnatalité et de la petite enfance au Québecs

| Ajouter

Référence bibliographique [12057]

Blancquaert, Ingeborg, Gagné, Véronique, Boily, Claire et Bergeron, Charles. 2012. Rapport d’appréciation de la performance du système de santé et des services sociaux 2011. État de situation : Portrait de la périnatalité et de la petite enfance au Québec. Québec: Gouvernement du Québec, Ministère de la santé et des services sociaux, Commissaire à la santé et au bien-être.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«L’exercice d’appréciation réalisé par le Commissaire vise à brosser un portrait de la performance du système de santé et de services sociaux en matière de périnatalité et de petite enfance, période qui s’échelonne de la conception jusqu’à l’âge de 5 ans.» (p. 6) De plus, ce document «dresse un bilan de l’état de santé des mères et des enfants ainsi que de ses déterminants. Les grandes tendances par rapport aux politiques et à l’organisation des soins et services en périnatalité et en petite enfance au Québec y sont décrites.» (p. 7)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Données documentaires diverses

Type de traitement des données :
Réflexion critique

3. Résumé


Les auteurs concluent que «les engagements pris par les gouvernements fédéral et provincial se sont traduits par la production d’un éventail de politiques et de plans d’action dans divers secteurs, en plus des mesures législatives et administratives. Au Québec, l’intervention gouvernementale a été particulièrement apparente au cours de la dernière décennie sur le plan du soutien financier des familles, des politiques familiales, de la santé publique, de la lutte contre la pauvreté et de la protection de l’enfance. Dans plusieurs cas, les actions planifiées visaient des familles vivant en contexte de vulnérabilité ou des enfants ou familles confrontés à des problèmes sociaux ou de santé particuliers. Les dispositions universelles ont été plus discrètes dans le secteur de la santé et des services sociaux, s’avérant insuffisantes pour répondre à l’ensemble des besoins. Les services de garde éducatifs, par contre, sont destinés en principe à l’ensemble des jeunes enfants, mais peinent tout de même à rejoindre les familles vivant en contexte de vulnérabilité.» (p. 206)