La signification des rites associés au décès de la personne soignée, pour des infirmières œuvrant en milieu hospitalier

La signification des rites associés au décès de la personne soignée, pour des infirmières œuvrant en milieu hospitalier

La signification des rites associés au décès de la personne soignée, pour des infirmières œuvrant en milieu hospitalier

La signification des rites associés au décès de la personne soignée, pour des infirmières œuvrant en milieu hospitaliers

| Ajouter

Référence bibliographique [1205]

Meilleur, Karine. 2009. «La signification des rites associés au décès de la personne soignée, pour des infirmières œuvrant en milieu hospitalier». Mémoire de maîtrise, Montréal, Université de Montréal, Département des sciences infirmières.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Décrire et comprendre la signification des rites associés au décès de la personne soignée, pour des infirmières œuvrant en milieu hospitalier.» (p. 10)

Questions/Hypothèses :
«Quelle est la signification des rites associés au décès de la personne soignée, pour des infirmières œuvrant en milieu hospitalier?» (p. 10)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
L’auteure a interviewé neuf infirmières issues d’un centre hospitalier. Les neufs infirmières font parties de «[…] trois unités de soins […] : l’unité de pneumologie, l’unité hématologie-oncologie-accidents vasculaires cérébraux et l’unité de néphrologie (p. 67)

Instruments :
- Guide d’entretien semi-directif
- Formulaire de données sociodémographiques

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


«Selon l’analyse de l’auteure, les résultats font ressortir six thèmes importants aux yeux des infirmières: «[…] a) accompagnement empreint de caring; b) respect incontesté de la dignité humaine et du caractère sacré des rites; c) réconfort spirituel des personnes, des familles et du personnel; d) conciliation des croyances culturelles et religieuses; e) mort comme phénomène existentiel; f) barrières face aux rites. Par la suite, a émergé de ces thèmes, l’essence de la signification des rites associés au décès de la personne soignée, pour des infirmières œuvrant en milieu hospitalier. L’essence correspond à : un hommage essentiel envers le défunt et sa famille, en dépit des nombreuses barrières qui freinent sa pratique. Plusieurs thèmes et sous-thèmes corroborent les résultats de quelques études et les propos théoriques de différents auteurs. Toutefois, le caractère inédit de quelques unes de[s] […] conclusions révèle la nature novatrice de la présente recherche. Par conséquent, les résultats de cette étude peuvent sensibiliser les infirmières à comprendre les rites en milieu hospitalier et offrir des pistes d’interventions […]. Enfin, accompagner les familles dans leur pratique des rites concourt certainement à promouvoir l’humanisation des soins.» (p. iv) À noter que le quatrième chapitre représente un article écrit en partie pas l’auteure de ce mémoire.