Profil des élèves et des écoles des groupes linguistiques minoritaires au Canada : résultats du Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA), 2009

Profil des élèves et des écoles des groupes linguistiques minoritaires au Canada : résultats du Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA), 2009

Profil des élèves et des écoles des groupes linguistiques minoritaires au Canada : résultats du Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA), 2009

Profil des élèves et des écoles des groupes linguistiques minoritaires au Canada : résultats du Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA), 2009s

| Ajouter

Référence bibliographique [12047]

Shipley, Lisa. 2011. Profil des élèves et des écoles des groupes linguistiques minoritaires au Canada : résultats du Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA), 2009. Ottawa: Gouvernement du Canada, Statistique Canada, No 81-595-M au catalogue.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Les données réunies dans le cadre du PISA font la lumière sur divers facteurs qui contribuent à la réussite des élèves, des écoles et des systèmes d’éducation. Elles permettent également d’étudier la manière dont le rendement varie d’une population à l’autre ainsi que les facteurs qui influent sur ce rendement au sein des différents sous-groupes et entre ceux-ci. […] Les analyses qui suivent ont pour objectif d’établir un profil des élèves des groupes linguistiques minoritaires au Canada (francophones à l’extérieur du Québec, anglophones au Québec) et des écoles qu’ils fréquentent.» (p. 7)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
«L’évaluation du PISA de 2009 a été menée dans les écoles, durant les heures normales de cours, en avril et en mai 2009. Quelque 23 000 élèves de 15 ans sélectionnés dans environ un millier d’écoles des dix provinces ont pris part au programme. Ce vaste échantillon canadien s’imposait pour produire des estimations fiables relatives à chaque province ainsi qu’aux systèmes scolaires anglophones et francophones de la Nouvelle-Écosse, du Nouveau-Brunswick, du Québec, de l’Ontario, du Manitoba, de l’Alberta et de la Colombie-Britannique. Le test du PISA s’est déroulé en anglais ou en français, selon le système scolaire.» (p. 8)

Instruments :
Questionnaires

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


«Les données du PISA de 2009 permettent d’établir un profil des élèves des groupes linguistiques minoritaires qui caractérise la vie des adolescents canadiens. En 2009, ces élèves de 15 ans menaient une vie normale qui comprenait les études, le travail, le bénévolat et des activités parascolaires. Ils sont proches de leurs parents, mais pas aussi enclins à discuter des études avec ceux-ci que d’autres sujets. Ils semblent faire bonne figure à l’école, et ils ont des attitudes relativement positives concernant leurs études. Surtout, ils prévoient poursuivre des études postsecondaires et ont des attitudes positives au sujet de leur cheminement scolaire futur. […] Les données indiquent qu’ils ont l’aide et le soutien des parents et des écoles et que des attitudes et des comportements positifs sont exprimés dans leurs groupes de camarades. Dans l’ensemble, les élèves des groupes linguistiques minoritaires ne diffèrent pas de leurs camarades des groupes linguistiques majoritaires, à quelques exceptions notables. En dépit d’attitudes très positives à l’égard des études, les élèves des minorités ne ressentent pas un sentiment d’appartenance à l’école à un degré aussi élevé que les élèves des majorités linguistiques, même si leurs réponses à d’autres questions sur leur degré de confort à l’école étaient plus positives.» (p. 72)