La dépression et la problématique suicidaire chez des adolescentes victimes d’agression sexuelle : état des connaissances, profils cliniques des survivantes et prédiction des idées suicidaires

La dépression et la problématique suicidaire chez des adolescentes victimes d’agression sexuelle : état des connaissances, profils cliniques des survivantes et prédiction des idées suicidaires

La dépression et la problématique suicidaire chez des adolescentes victimes d’agression sexuelle : état des connaissances, profils cliniques des survivantes et prédiction des idées suicidaires

La dépression et la problématique suicidaire chez des adolescentes victimes d’agression sexuelle : état des connaissances, profils cliniques des survivantes et prédiction des idées suicidairess

| Ajouter

Référence bibliographique [11927]

Brabant, Marie-Ève. 2012. «La dépression et la problématique suicidaire chez des adolescentes victimes d’agression sexuelle : état des connaissances, profils cliniques des survivantes et prédiction des idées suicidaires». Thèse de doctorat, Montréal, Université du Québec à Montréal, Département de psychologie.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Cette thèse [par articles] porte sur les conséquences observées chez les adolescentes ayant dévoilé une agression sexuelle, afin d’orienter les pratiques en matière d’évaluation et d’intervention.» (p. xiv) Le premier article est une recension des écrits sur le sujet. «Le second article, de type empirique, a exploré les profils cliniques [d’]adolescentes victimes d’agression sexuelle dans le but de faciliter l’identification des victimes présentant des idées suicidaires. […] Le troisième article illustre l’aspect longitudinal de cette thèse et il avait pour objectif principal de prédire les idées suicidaires sur une période d’un an auprès [d’]adolescentes ayant accepté de participer à une seconde évaluation.» (p. xiv)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Dans le premier article, l’auteure utilise de la littérature secondaire sur le sujet. Les deuxième et troisième articles se penchent respectivement sur 77 et 52 adolescentes victimes d’une agression sexuelle.

Instruments :
Questionnaires

Type de traitement des données :
Réflexion critique (article 1)
Analyse statistique (articles 2 et 3)

3. Résumé


«Le premier article, la recension des écrits, aborde l’agression sexuelle et la problématique suicidaire individuellement et les intègre par la suite afin de démontrer les liens les unissant, de même que les facteurs de protection et de risque pour le développement d’une problématique suicidaire chez les victimes adolescentes. […] Les résultats [du deuxième article] ont démontré que la dépression, les sentiments de désespoir, et le trouble de stress post-traumatique lié à l’agression sexuelle constituaient les trois variables départageant les différents profils. […] Les résultats [du dernier article] ont indiqué que chez les adolescentes victimes d’agression sexuelle, trois variables permettaient de prédire les idées suicidaires, soit l’âge de la participante, les symptômes dépressifs, de même que les symptômes de stress post-traumatique engendrés par l’agression sexuelle. Dans ce contexte, contrairement à ce que rapporte la littérature, la présence d’une tentative de suicide antérieure n’obtenait aucune valeur prédictive relativement aux idées suicidaires.» (p. xiv-xv) À noter que 80% des répondantes ont été agressées par un membre de leur famille. Plusieurs données familiales sont soient des facteurs de risque et de protection dans cette étude. Par exemples, les antécédents familiaux dépressifs affectent les adolescentes, tandis que le soutien familial et des liens étroits avec la famille sont des facteurs de protection.