La mobilisation des communautés pour le bien-être des enfants et la place occupée par les parents : l’expérience de la communauté du Mont Serrat (Brésil)

La mobilisation des communautés pour le bien-être des enfants et la place occupée par les parents : l’expérience de la communauté du Mont Serrat (Brésil)

La mobilisation des communautés pour le bien-être des enfants et la place occupée par les parents : l’expérience de la communauté du Mont Serrat (Brésil)

La mobilisation des communautés pour le bien-être des enfants et la place occupée par les parents : l’expérience de la communauté du Mont Serrat (Brésil)s

| Ajouter

Référence bibliographique [11922]

Bouchard, Amélie. 2012. «La mobilisation des communautés pour le bien-être des enfants et la place occupée par les parents : l’expérience de la communauté du Mont Serrat (Brésil)». Mémoire de maîtrise, Montréal, Université du Québec à Montréal, Département de travail social.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Cette recherche consiste à explorer l’expérience de mobilisation d’une communauté brésilienne, espérant ainsi contribuer au développement des pratiques québécoises d’action collective dans le domaine Enfance/Famille. [J]’ai exploré comment une communauté s’est mobilisée pour le bien-être de ses enfants.» (p. ix)

Questions/Hypothèses :
«Quelle place occupent les parents dans cette mobilisation ? Quelles sont les conditions qui favorisent ou nuisent à une participation active des premiers concernés ?» (p. ix)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
«La cueillette des données s’est faite à l’aide de trois méthodes: la consultation de sources écrites, l’observation participante et les entrevues.» (p. ix) L’échantillon compte six individus œuvrant dans des organismes pour l’enfance de Mont Serrat.

Instruments :
Guide d’entretien semi-directif

Type de traitement des données :
Analyse de contenu
Réflexion critique

3. Résumé


L’auteure «constate l’importance d’un leadership fort et partagé ainsi que du rôle des femmes au niveau de la collectivisation des préoccupations envers les enfants. On découvre également que les jeunes sont eux-mêmes des acteurs aujourd’hui très présents dans les actions collectives. Enfin, dans l’analyse des facteurs favorisant la mobilisation, les rapports égalitaires et le respect des différences apparaissent comme des éléments centraux tout comme le rôle d’accompagnateur des leaders/intervenants. Enfin, l’approche conscientisante est identifiée comme étant la clé du succès de cette expérience, espérons-le, inspirante pour nos pratiques au Québec.» (p. ix) Au-delà de la question de la mobilisation, ce mémoire aborde les problématiques auxquelles font face les familles brésiliennes particulièrement la maltraitance envers les enfants et les ressources qu’elles ont à leur disposition. Il est aussi question des raisons à la base de cette mobilisation afin d’améliorer les conditions des familles et contrer la maltraitance.