L’environnement familial de jeu de l’enfant atikamekw âgé de deux à quatre ans : la perspective de la mère et son implication dans le jeu symbolique

L’environnement familial de jeu de l’enfant atikamekw âgé de deux à quatre ans : la perspective de la mère et son implication dans le jeu symbolique

L’environnement familial de jeu de l’enfant atikamekw âgé de deux à quatre ans : la perspective de la mère et son implication dans le jeu symbolique

L’environnement familial de jeu de l’enfant atikamekw âgé de deux à quatre ans : la perspective de la mère et son implication dans le jeu symboliques

| Ajouter

Référence bibliographique [11906]

Jacob, Elisabeth. 2012. «L’environnement familial de jeu de l’enfant atikamekw âgé de deux à quatre ans : la perspective de la mère et son implication dans le jeu symbolique». Mémoire de maîtrise, Chicoutimi (Québec), Université du Québec à Chicoutimi, Département d’éducation.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Nous envisageons d’explorer l’environnement de jeu familial des enfants âgés de deux à quatre ans selon la perspective des mères et de comprendre leur participation au jeu symbolique de leurs enfants d’âge préscolaire à la maison. […] L’objectif de la recherche est de: Décrire et analyser la dimension matérielle et sociale de l’environnement familial de jeu de l’enfant atikamekw.» (p. 22)

Questions/Hypothèses :
«Quel est l’environnement familial de jeu des enfants atikamekws âgés de deux à quatre?» (p. 22)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
«Cinq dyades mère-enfant ont été formées. Des entrevues avec les mères, des observations de l’environnement de jeu de l’enfant à la maison et des séquences de jeu mère-enfant ont été réalisées.» (p. i)

Instruments :
- Guide d’entretien semi-directif
- Questionnaire

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


«Les résultats mettent en évidence que l’environnement est plus ou moins favorable au jeu symbolique. Bien que les mères observent le jeu symbolique chez leur enfant, leur compréhension de son utilité est vague. Cela se répercute sur le choix du matériel de jeu et sur leur manière de jouer avec leur enfant. La culture de la mère, son histoire familiale et ses croyances sont des éléments qui peuvent avoir une influence sur son implication à jouer avec son enfant. Même si la mère atikamekw est la principale personne qui prend soin de l’enfant, la recherche démontre aussi l’importance qu’elles accordent aux autres membres de leur famille. Sensibiliser les mères et les membres de la famille au jeu symbolique, intervenir directement auprès des enfants en difficulté, enrichir l’environnement familial de jeu, sensibiliser les intervenants qui travaillent auprès de la petite enfance sur la valeur du jeu symbolique sont des pistes de développement envisagées à la suite de cette recherche.» (p. i)