La gestion du travail en contexte de conciliation travail-famille

La gestion du travail en contexte de conciliation travail-famille

La gestion du travail en contexte de conciliation travail-famille

La gestion du travail en contexte de conciliation travail-familles

| Ajouter

Référence bibliographique [11898]

Chrétien, Lise et Létourneau, Isabelle. 2006. La gestion du travail en contexte de conciliation travail-famille. Actes du XVIIe Congrès de l’AGRH « Le travail au cœur de la GRH » tenu à Reims les 6 et 17 novembre 2006. Cergy-Pontoise: Association francophone de Gestion des Ressources Humaines.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Nous nous proposons de reconsidérer les antécédents et conséquents du conflit travail-famille, de même que les mesures de CTF [conciliation travail-famille] mises en place dans les organisations, en les abordant sous l’angle de la gestion du travail, en tant que celui-ci est un ‘facteur de production de la richesse’.» (p. 1)

Questions/Hypothèses :
«Que signifie pour les employeurs la gestion quotidienne du travail en contexte de CTF? Quelle importance ces derniers accordent-ils au travail en regard de la CTF? Quelles conséquences convient-il d’en tirer relativement à la GRH [gestion des ressources humaines]?» (p. 1)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
«Notre étude est fondée sur un échantillon représentatif de 30 employeurs, réparties proportionnellement entre les trois MRC: 6 organisations de Bellechasse, 19 de Lévis et 5 de Lotbinière. Au total, 24 petites entreprises, 3 moyennes et 3 grandes ont participé à l’étude.» (p. 4)

Instruments :
Guide d’entretien semi-directif

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


«De cette analyse, il ressort que la CTF se présente aux employeurs sous la forme de situations-problèmes provenant de la sphère familiale et affectant l’exécution du travail. La gestion du travail devient ainsi synonyme de gestion d’absences, ainsi que de gestion du stress et de la fatigue des parents-travailleurs. Malgré le fait que les employeurs offrent de nombreuses mesures de CTF, cela n’implique pas que le travail soit pour eux de moindre importance que la CTF. Les catégories de mesures qu’ils privilégient, les motifs qu’ils invoquent pour implanter celles-ci et leur position face à la réorganisation du travail le montrent clairement. La prise en compte des besoins des parents-travailleurs, élément actif de l’efficacité des mesures de CTF, demeure subordonnée à l’exécution du travail. Par conséquent, la gestion du travail se situe davantage au cœur de la GRH que la CTF, mais un souci pour la CTF n’est pas incompatible avec la gestion du travail pour autant qu’une approche axée sur les relations humaines soit privilégiée.» (p. 1)