Éthique et dépistage précoce des enfants déviants : quelques remarques en marge de la tournée ’La prévention précoce en question’

Éthique et dépistage précoce des enfants déviants : quelques remarques en marge de la tournée ’La prévention précoce en question’

Éthique et dépistage précoce des enfants déviants : quelques remarques en marge de la tournée ’La prévention précoce en question’

Éthique et dépistage précoce des enfants déviants : quelques remarques en marge de la tournée ’La prévention précoce en question’s

| Ajouter

Référence bibliographique [11812]

Massé, Raymond. 2012. «Éthique et dépistage précoce des enfants déviants : quelques remarques en marge de la tournée ’La prévention précoce en question’ ». Nouvelles Pratiques Sociales, no 1, p. 98-108.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Dans le présent texte, je proposerai quelques lignes de réflexion critiques sur les dangers et les limites de cette forme de prévention [prévention précoce], mais aussi sur les lacunes des discours critiques qui lui sont adressés.» (p. 99)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Données documentaires diverses

Type de traitement des données :
Réflexion critique

3. Résumé


«[P]lusieurs interventions ciblent très directement les ’compétences’ des mères et des enfants en mettant l’accent sur les déterminants individuels et familiaux au risque de minimiser l’influence des conditions générales d’existence. À l’image du mot d’ordre qui prévaut en psychologie sociale, le mot d’ordre demeure la promotion de l’empowerment des parents et des enfants, soit la possibilité pour ces personnes de contrôler leur vie et de devenir des agents propres de leur destinée.» L’auteur termine en mentionnant que «[l]e travail de critique des dérapages éthiques de ces programmes de dépistage et de soutien en termes d’étiquetage social négatif, de paternalisme ou de sur-culpabilisation des familles vulnérables est une contribution sociale fondamentale. Il faut garder un œil critique sur tout programme qui vise le bien des parents et des enfants sans trace significative d’une réflexivité minimale face aux fondements, objectifs et moyens employés.» (p. 106) Il ajoute que «[d]es défis tout à fait particuliers émergent dans le cas d’enfants et de mères de communautés ethnoculturelles minoritaires qui véhiculent des valeurs parentales, des attentes face à la performance des enfants ou des conceptions de la compétence parentales parfois radicalement différentes.» (p. 107)