Les hommes sans domicile fixe et leur rapport aux services de santé et services sociaux

Les hommes sans domicile fixe et leur rapport aux services de santé et services sociaux

Les hommes sans domicile fixe et leur rapport aux services de santé et services sociaux

Les hommes sans domicile fixe et leur rapport aux services de santé et services sociauxs

| Ajouter

Référence bibliographique [11731]

Turchetto, Eliseu Luiz. 2012. «Les hommes sans domicile fixe et leur rapport aux services de santé et services sociaux». Mémoire de maîtrise, Québec, Université Laval, École de service social.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Cette étude vise à mieux comprendre le rôle joué par l’identité de genre des hommes itinérants fréquentant des ressources pour personnes sans-abri de la Ville de Québec dans leurs rapports avec les services de santé et les services sociaux.» (p. i)

Questions/Hypothèses :
«[L]’étude porte sur la question de recherche suivante: ’Comment l’identité de genre influence-elle les rapports avec les services de santé et les services sociaux chez les hommes itinérants fréquentant des ressources pour personnes sans-abri de la Ville de Québec?’» (p. 2)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
«Neuf hommes, la majorité dans la quarantaine, tous d’origine québécoise, ayant le français comme langue maternelle, fréquentant des ressources d’hébergement ou de dépannage alimentaire de la Ville de Québec ont été interviewés.» (p. i)

Instruments :
Guide d’entretien semi-directif

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


«Les résultats montrent que l’idéal d’homme et l’image de soi, comme homme des participants, subissent l’influence des conditions socioéconomiques et des problèmes de santé vécus par ces hommes. L’étude suggère que l’identité de genre, que ces hommes se construisent, favorise l’émergence d’une masculinité de type traditionnel. Celle-ci joue un rôle, surtout négatif, dans les rapports aux services. Par contre, dans certaines circonstances dans le but d’attendre leur idéal de masculinité, ces hommes font preuve d’une plus grande ouverture aux services de santé et les services sociaux dans le but d’atteindre leur idéal de masculinité.» (p. i) «Les répondants ont principalement associé la masculinité au travail et au fait d’avoir une famille; notamment au fait d’avoir une conjointe et à la paternité. La réussite économique et la santé ont aussi été liées à l’image d’homme. Le fait de ne pas atteindre leur l’idéal de masculinité affecte leur image personnelle comme homme. Cet idéal représente une construction sociale influencée par des modèles provenant de la famille, de l’entourage ainsi que des médias.» (p. 51)