Effet d’un suivi infirmier téléphonique effectué auprès de parents, sur la gestion de la douleur et la prévention de complications postopératoires d’enfants ayant subi une amygdalectomie

Effet d’un suivi infirmier téléphonique effectué auprès de parents, sur la gestion de la douleur et la prévention de complications postopératoires d’enfants ayant subi une amygdalectomie

Effet d’un suivi infirmier téléphonique effectué auprès de parents, sur la gestion de la douleur et la prévention de complications postopératoires d’enfants ayant subi une amygdalectomie

Effet d’un suivi infirmier téléphonique effectué auprès de parents, sur la gestion de la douleur et la prévention de complications postopératoires d’enfants ayant subi une amygdalectomies

| Ajouter

Référence bibliographique [11686]

Paquette, Julie. 2010. «Effet d’un suivi infirmier téléphonique effectué auprès de parents, sur la gestion de la douleur et la prévention de complications postopératoires d’enfants ayant subi une amygdalectomie». Mémoire de maîtrise, Montréal, Université de Montréal, Faculté des sciences infirmières.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Cette étude [a] pour but d’évaluer l’effet d’un suivi infirmier téléphonique, effectué auprès de parents d’enfants opérés pour une amygdalectomie, sur la gestion de la douleur et la prévention de complications postopératoires.» (p. iii)

Questions/Hypothèses :
L’étude est basée sur quatre questionnements principaux :
«1- Est-ce qu’un le suivi infirmier téléphonique, qui sera effectué auprès de parents d’enfants opérés pour une amygdalectomie, permettra de contrôler la douleur (=3/10) des enfants?
2- Est-ce que le suivi infirmier téléphonique, qui sera effectué auprès de parents d’enfants opérés pour une amygdalectomie, aura un effet sur la quantité d’analgésiques administrés (nombre de doses) à ces derniers?
3- Est-ce que le suivi infirmier téléphonique, qui sera effectué auprès de parents d’enfants opérés pour une amygdalectomie, aura un effet sur l’occurrence de complications postopératoires: nausées, vomissements, hémorragie secondaire, fièvre / infection, somnolence, constipation, diminution hydratation / déshydratation et diminution de l’alimentation?
4- Est-ce que le suivi infirmier téléphonique, qui sera effectué auprès de parents d’enfants opérés pour une amygdalectomie, aura un effet sur la fréquence du recours non-planifié à des services de santé (urgence, clinique médicale, pédiatre, etc)?» (p. 8)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
«L’échantillon était randomisé et composé de 52 enfants (26/groupe) de quatre à 12 ans qui devaient subir une chirurgie élective pour amygdalectomie ou adénoamygdalectomie. […] Les enfants […] et leur parent furent recrutés entre le 14 juin 2010 et le 29 octobre 2010.» (p. 29)

Instruments :
Questionnaire

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


«Les jeunes enfants ayant subi une chirurgie sont une clientèle vulnérable, par le fait qu’un adulte doit gérer leur douleur et les complications qu’ils peuvent expérimenter suite à une telle procédure. Le parent prend des décisions en fonction de ses connaissances et de ses croyances, décisions qui auront un impact sur le bien-être de l’enfant et son rétablissement. L’infirmière a un rôle central dans le soutien du parent dans la responsabilité qu’il a de prendre soin de son enfant, surtout dans cette expérience de santé nouvelle et unique qu’est la convalescence de son enfant suite à une amygdalectomie.» (p. 67) Dans cette étude, «les enfants dont les parents ont eu recours au suivi infirmier téléphonique ont eu moins de douleur à certains moments de mesures, ont reçu une meilleure analgésie et ont expérimenté moins de vomissements, somnolence et de diminution de leur prise de liquide, à certains des temps de mesures. Ces données permettent de soutenir la pertinence de cette intervention infirmière, qui en plus d’être très appréciée par la clientèle, apporte une amélioration démontrée de la convalescence des enfants opérés pour amygdalectomie à certains moments de la convalescence.» (p. 67)