Représentations d’adolescents réfugiés de leur expérience migratoire et des éléments contribuant au développement de leur identité personnelle

Représentations d’adolescents réfugiés de leur expérience migratoire et des éléments contribuant au développement de leur identité personnelle

Représentations d’adolescents réfugiés de leur expérience migratoire et des éléments contribuant au développement de leur identité personnelle

Représentations d’adolescents réfugiés de leur expérience migratoire et des éléments contribuant au développement de leur identité personnelles

| Ajouter

Référence bibliographique [11679]

Ndengeyingoma, Assumpta. 2013. «Représentations d’adolescents réfugiés de leur expérience migratoire et des éléments contribuant au développement de leur identité personnelle». Thèse de doctorat, Trois-Rivières (Québec), Université du Québec, Département de psychologie.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«[L]a présente étude doctorale propose de réfléchir sur la manière dont la représentation de l’expérience migratoire contribue à donner un sens au développement de l’identité personnelle chez les adolescents réfugiés. L’approche qualitative utilisée permet d’atteindre deux objectifs: 1) explorer la manière dont les adolescents réfugiés au Québec se représentent leur expérience migratoire, et 2) identifier les éléments susceptibles d’influencer le développement de leur identité personnelle.» (p. iv)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
«L’échantillon choisi est composé de douze adolescents d’origine africaine: six filles et six garçons, âgés de 14 à 18 ans.» (p. iv)

Instruments :
Guide d’entretien semi-directif

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


«L’analyse des résultats révèle deux catégories d’expériences. Les expériences prémigratoires se déclinent en quatre sous-catégories: la trajectoire migratoire amorcée dans la petite enfance, les activités quotidiennes, l’omniprésence de la peur et de l’inquiétude ainsi que l’anticipation de l’avenir. Les expériences postmigratoires, quant à elles, comptent trois sous-catégories: la transition scolaire, l’interculturalisme et le fonctionnement familial. A la lumière des résultats obtenus, trois thèmes englobent les éléments facilitant ou contraignant le développement de l’identité personnelle: les caractéristiques personnelles, les relations interpersonnelles et les caractéristiques de l’environnement.» (p. iv-v) «Les familles immigrantes avaient un mode de fonctionnement dans leur pays d’origine ou de refuge, de même que dans les différents camps fréquentés. L’immigration au Québec amène les familles à revoir leur fonctionnement et à s’ajuster selon leur nouvel environnement. Le fonctionnement familial dans la période postmigratoire se caractérise par la répartition des rôles et des tâches, la communication intrafamiliale, la séparation de la fratrie, les attentes parentales
et la disparité entre la discipline familiale et celle imposée par le pays d’accueil.» (p. 70)