Les familles d’enfants adoptés à l’international présentant ou non des difficultés d’adaptation : dynamique, stratégies et ajustement

Les familles d’enfants adoptés à l’international présentant ou non des difficultés d’adaptation : dynamique, stratégies et ajustement

Les familles d’enfants adoptés à l’international présentant ou non des difficultés d’adaptation : dynamique, stratégies et ajustement

Les familles d’enfants adoptés à l’international présentant ou non des difficultés d’adaptation : dynamique, stratégies et ajustements

| Ajouter

Référence bibliographique [11669]

Mauroy-Langlais, Adèle. 2012. «Les familles d’enfants adoptés à l’international présentant ou non des difficultés d’adaptation : dynamique, stratégies et ajustement». Mémoire de maîtrise, Montréal, Université du Québec à Montréal, École de service social.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Cette recherche porte sur les familles et plus particulièrement les fratries d’enfants adoptés à l’international présentant ou non des difficultés d’adaptation. Les objectifs sont entre autres de comprendre la dynamique familiale et l’ajustement à un enfant adopté à l’international présentant ou non des difficultés d’adaptation. Nous souhaitons aussi connaître le point de vue et l’expérience de la fratrie dans ce contexte familial. De plus, nous voulons faire ressortir et proposer des pistes d’intervention pour accompagner la famille et plus particulièrement la fratrie.» (p. ix)

Questions/Hypothèses :
«[N]otre question générale de recherche est: Quel est le processus d’ajustement vécu par la famille, et plus particulièrement par la fratrie, avec la présence d’un enfant adopté à l’international présentant ou non des difficultés d’adaptation? Les sous-questions sont les suivantes: La dynamique familiale est-elle transformée avec la présence d’un enfant adopté à l’international présentant ou non des difficultés d’adaptation? Comment se passe le quotidien et le long terme au sein de la famille? Quelles relations les frères et sœurs entretiennent-ils entre eux et avec les autres membres de la famille? Quelles seraient les pistes d’intervention auprès de la famille d’un enfant adopté à l’international présentant ou non des difficultés d’adaptation?» (p. 51)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
«Nous avons donc effectué des entrevues avec trois familles adoptantes et ce, en deux temps distincts. Dans un premier temps nous avons rencontré le frère ou la sœur de l’enfant adopté à l’international puis dans un deuxième temps, les parents.» (p. ix)

Instruments :
Guide d’entretien

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


«Nous avons pu constater que la communication semble avoir eu un impact sur la dynamique familiale dans le processus d’ajustement. Cela a en effet pris une place importante lors des entrevues. […] La grande différence d’âge au sein de la fratrie des familles rencontrées a aussi une incidence sur la dynamique familiale. […] Le degré de sévérité des stresseurs, tel que nous l’avons vu, varie selon les expériences. Il existe cependant un stresseur commun soit celui de l’arrivée d’un enfant adopté à l’international. Cependant il s’ajoute des variables telles que les difficultés d’adaptation pouvant être vécues par l’enfant adopté à l’international. Nous remarquons que les familles ont toutes dénoncé le manque d’information et de ressource en adoption internationale dans les années entourant l’arrivée de leurs enfants.» (p. 102) «Nous avons donc remarqué que l’adoption d’un enfant à l’international a été, pour les trois frères et soeurs, un geste naturel: elle s’inscrit naturellement. Mais il ne semble pas que ce soit naturel pour tous: le rappel de la différence physique et de l’absence du lien de sang dans la fratrie est assuré par l’entourage et la société.» (p. 111)