Rôle médiateur des caracteristiques familiales fonctionnelles dans la relation entre le statut socioéconomique et les troubles de comportement intériorisés et extériorisés

Rôle médiateur des caracteristiques familiales fonctionnelles dans la relation entre le statut socioéconomique et les troubles de comportement intériorisés et extériorisés

Rôle médiateur des caracteristiques familiales fonctionnelles dans la relation entre le statut socioéconomique et les troubles de comportement intériorisés et extériorisés

Rôle médiateur des caracteristiques familiales fonctionnelles dans la relation entre le statut socioéconomique et les troubles de comportement intériorisés et extérioriséss

| Ajouter

Référence bibliographique [11581]

Bergeron, Patricia. 2012. «Rôle médiateur des caracteristiques familiales fonctionnelles dans la relation entre le statut socioéconomique et les troubles de comportement intériorisés et extériorisés». Mémoire de maîtrise, Sherbrooke (Québec), Université de Sherbrooke, Département de psychoéducation.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«L’objectif de ce mémoire est de vérifier quelles caractéristiques familiales fonctionnelles jouent un rôle médiateur dans la relation entre le SSE [statut socioéconomique] et les troubles de comportement intériorisés et extériorisés.» (p. 2)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
L’étude est basée sur la participation de «[q]uatre cent quatre-vintg [sic] (480) enfants (313 garçons et 167 filles) […]. Une première partie de l’échantillon (379 enfants) provient d’écoles primaires des régions de l’Estrie, de la Mauricie et de la Montérégie, où ils ont été identifiés comme présentant des troubles de comportement à l’école. Le reste de l’échantillon (101 enfants) provient d’un groupe témoin recruté dans des écoles des mêmes régions.» (p. 41)

Instruments :
Questionnaire

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


Les résultats de la recherche de l’auteure «indiquent que plus une famille présente des difficultés au niveau socioéconomique, plus certaines caractéristiques familiales fonctionnelles sont problématiques, ce qui entraîne chez les enfants davantage de manifestations de troubles de comportement. De tels résultats indiquent que le lien entre le SSE et les troubles de comportement n’est pas simplement un lien direct, comme plusieurs peuvent croire aux premiers abords, mais bien un lien qui est transmis indirectement, entre autres, par différentes caractéristiques familiales fonctionnelles. Plus précisément, concernant les trouble extériorisés, plus un parent vit dans un contexte de défavorisation, plus celui-ci risque de manquer de supervision à l’égard de son enfant et plus le fonctionnement de la famille risque d’être détérioré. Un tel manque de supervision et un fonctionnement familial détérioré sont quant à eux directement liés au développement de davantage de troubles de comportement extériorisés chez les enfants de ces familles.» (p. 55)