Fonctionnement conjugal, sexuel et psychologique des couples aînés vivant à domicile : les résultats d’une enquête nationale avec méthodologie longitudinale (deuxième partie)

Fonctionnement conjugal, sexuel et psychologique des couples aînés vivant à domicile : les résultats d’une enquête nationale avec méthodologie longitudinale (deuxième partie)

Fonctionnement conjugal, sexuel et psychologique des couples aînés vivant à domicile : les résultats d’une enquête nationale avec méthodologie longitudinale (deuxième partie)

Fonctionnement conjugal, sexuel et psychologique des couples aînés vivant à domicile : les résultats d’une enquête nationale avec méthodologie longitudinale (deuxième partie)s

| Ajouter

Référence bibliographique [11545]

Trudel, Gilles, Dargis, Luc, Villeneuve, Laurence, Cadieux, Jonathan, Boyer, Richard et Préville, Michel. 2014. «Fonctionnement conjugal, sexuel et psychologique des couples aînés vivant à domicile : les résultats d’une enquête nationale avec méthodologie longitudinale (deuxième partie) ». Sexologies, vol. 23, p. 52-68.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«L’objectif de la deuxième partie de cet article est donc de présenter les principaux résultats de la section de notre enquête portant sur la vie sexuelle des couples aînés.» (p. 54)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
«Les données utilisées pour cette étude proviennent d’une enquête longitudinale sur la santé des aînés (volet couple) conduite sur une période de 18 mois, auprès d’un échantillon de 508 couples représentatifs de la population aînée francophone québécoise. Les participants étaient évalués une première fois (T1), puis une seconde fois 18 mois plus tard (T2).» (p. 54)

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


«Certains indices soulignent une diminution du fonctionnement sexuel chez les aînés vivant en couple. Par exemple, certains aspects de leur sexualité se rapprochent en moyenne (surtout pour le fonctionnement génital ou sur des questions mettant l’accent sur la performance sexuelle) de participants plus jeunes souffrant de dysfonctions sexuelles. Toutefois, les aînés considèrent leur vie sexuelle comme satisfaisante. Cela suggère aussi que la conception de la sexualité, du désir sexuel et de la satisfaction sexuelle change avec l’augmentation de l’âge et que la performance sexuelle et les activités génitales deviennent des aspects moins importants de la sexualité des aînés. Précisons aussi que, même si on observe une situation qui pourrait se rapprocher d’un problème de dysfonction sexuelle chez les plus jeunes, il est clair que cela n’est pas le cas chez les aînés.» (p. 65)