Intervention comportementale intensive et détresse des mères d’enfants ayant un trouble du spectre de l’autisme

Intervention comportementale intensive et détresse des mères d’enfants ayant un trouble du spectre de l’autisme

Intervention comportementale intensive et détresse des mères d’enfants ayant un trouble du spectre de l’autisme

Intervention comportementale intensive et détresse des mères d’enfants ayant un trouble du spectre de l’autismes

| Ajouter

Référence bibliographique [11513]

Sabourin, Gabrielle, Forget, Jacques et Des Rivières-Pigeon, Catherine. 2013. «Intervention comportementale intensive et détresse des mères d’enfants ayant un trouble du spectre de l’autisme ». Revue Québécoise de Psychologie, vol. 34, no 3, p. 79-100.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Cet article, qui comporte deux objectifs, vise à mieux comprendre la détresse maternelle en contexte d’ICI [intervention comportementale intensive]. Le premier objectif est d’identifier les facteurs associés à la détresse chez les mères dont l’enfant reçoit de l’ICI. Le deuxième objectif est de connaître les effets de l’ICI sur la détresse maternelle.» (p. 82)

Questions/Hypothèses :
«En comparant les niveaux de détresse des mères d’enfants recevant de l’ICI à ceux des mères dont les enfants n’en reçoivent pas, nous testerons l’hypothèse selon laquelle les scores de détresse sont moins élevés chez les mères dont l’enfant reçoit cette intervention.» (p. 82)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
«Cette étude s’inscrit dans le cadre d’une recherche de plus grande envergure, menée auprès de 180 parents, qui vise à dresser un portrait de la situation des familles québécoises d’enfants ayant un TSA [trouble du spectre de l’autisme]. Dans le cadre de la présente étude, les analyses sont réalisées uniquement auprès des mères (N = 112).» (p. 82)

Instruments :
Questionnaires

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


Les résultats «démontrent tout d’abord que les mères québécoises ont, dans l’ensemble, une perception très positive de ce programme d’intervention: elles disent constater d’importantes améliorations chez leur enfant, améliorations qu’elles attribuent au programme, surtout en ce qui a trait à la communication. […] Cette étude révèle également que les mères québécoises sont rarement en désaccord avec les objectifs établis et les méthodes d’intervention choisies. Elles perçoivent les intervenantes comme étant très aidantes dans le développement des enfants et les nomment fréquemment parmi les membres de leur réseau de soutien informatif et approbatif. Contrairement aux intervenantes, les superviseurs figuraient rarement parmi le réseau de soutien des mères de cette étude. […] Les résultats indiquent que près de 40 % des mères d’enfants ayant un TSA présentent une détresse importante. Dans cette étude, […] le seul fait de recevoir ou non une ICI pour son enfant n’a pas été identifié comme un facteur significativement associé à la détresse maternelle bien que de légères différences dans les niveaux de détresse entre les deux groupes aient été observées. Cette étude révèle donc l’intérêt de se pencher sur les caractéristiques de l’ICI et non seulement sur la présence d’intervention pour comprendre ses effets sur la détresse maternelle.» (p. 95)