La fonction réflexive parentale et l’approche Watch, Wait, and Wonder : perspectives théoriques

La fonction réflexive parentale et l’approche Watch, Wait, and Wonder : perspectives théoriques

La fonction réflexive parentale et l’approche Watch, Wait, and Wonder : perspectives théoriques

La fonction réflexive parentale et l’approche Watch, Wait, and Wonder : perspectives théoriquess

| Ajouter

Référence bibliographique [11508]

Rossignol, Annie, Puentes-Neuman, Guadalupe et Terradas, Miguel M. 2013. «La fonction réflexive parentale et l’approche Watch, Wait, and Wonder : perspectives théoriques ». Devenir, vol. 25, no 3, 2013, p. 203-222.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«La méthode Watch, Wait, and Wonder (3W), une approche psycho-thérapeutique utilisée auprès des dyades parent-enfant, propose au parent de prendre une position d’observateur de l’activité initiée par l’enfant (Muir, Lojkasek et Cohen, 1999). […] Le présent article constitue une élaboration théorique des apports et des limites de l’approche 3W quant au développement de la FRP [fonction réflexive parentale]. Une analyse critique permettra de mettre en lien les caractéristiques de la FR et de son développement avec les spécificités de l’approche 3W. Nous nous concentrerons sur le développement de la FRP, le développement de la FR chez l’enfant fera l’objet d’un article ultérieur.» (p. 207-209)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Données documentaires diverses

Type de traitement des données :
Réflexion critique

3. Résumé


«L’élaboration théorique qui a été présentée a permis de mettre en lumière les processus impliqués dans le développement de la FRP qui peuvent être favorisés dans le cadre d’une intervention selon l’approche 3W. Cette réflexion se veut un premier effort d’intégration théorique et clinique des mécanismes impliqués dans le développement de la FRP lors de cette intervention dyadique. Nous avons suggéré que l’approche 3W favorise le développement chez le parent de l’attention conjointe, de la capacité d’observation, de l’accordage des affects, de la conscience des représentations mentales et finalement, de la capacité à identifier les états mentaux de l’enfant et du parent ainsi que de reconnaître les influences mutuelles entre ceux-ci. Nous avons également expliqué comment ces éléments contribuent au développement de la FRP. Enfin, nous avons exploré de quelle façon la position du thérapeute dans le cadre de l’approche 3W peut limiter la portée de cette intervention sur le développement de la FRP.» (p. 220)