La réussite scolaire des élèves d’origine immigrée : réflexions sur quelques enjeux à Montréal

La réussite scolaire des élèves d’origine immigrée : réflexions sur quelques enjeux à Montréal

La réussite scolaire des élèves d’origine immigrée : réflexions sur quelques enjeux à Montréal

La réussite scolaire des élèves d’origine immigrée : réflexions sur quelques enjeux à Montréals

| Ajouter

Référence bibliographique [11412]

Kanouté, Fasal et Lafortune, Gina. 2011. «La réussite scolaire des élèves d’origine immigrée : réflexions sur quelques enjeux à Montréal ». Education et francophonie, vol. 39, no 1, p. 80-92.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Les auteures de l’article mènent une réflexion sur la perspective systémique du concept de réussite éducative chez les élèves immigrants de la région de Montréal.

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Les auteures réfèrent à différentes études québécoises récentes qui traitent de l’intégration des jeunes immigrants au Québec dans le milieu scolaire.

Type de traitement des données :
Réflexion critique

3. Résumé


«Les enjeux de la réussite scolaire des élèves d’origine immigrée rejoignent ceux qui sont relatifs à l’ensemble des élèves, tout en intégrant une spécificité liée à leur situation de minorité ou à certains défis concernant, par exemple, la connaissance du système scolaire ou la maîtrise de la langue d’enseignement. [Cette recherche] montre la nécessité d’une mobilisation de tous les protagonistes (école, famille, communauté) pour soutenir la réussite scolaire de ces élèves. Sa réflexion a pour toile de fond la réalité scolaire à Montréal. Un regard positif sur la différence ethnique, culturelle et linguistique est une condition essentielle pour relever ces défis.» (p. 80) Pour les auteures, «comme le statut de parent se superpose rapidement à celui de parent d’élève, les objectifs du communautaire intègrent souvent, et explicitement, la problématique scolaire. Il faut dire que la conjugaison immigration-défavorisation entraîne une demande de ressources coordonnées de la part des milieux pour relever des défis de la réussite scolaire et du bien-être des jeunes.» (p. 88) «Cependant, construire une synergie, un partenariat fécond entre école et organismes communautaires à l’avantage des familles n’est pas chose aisée. Le partenariat est une dynamique d’initiatives dont la réalisation met en présence plusieurs logiques d’intervention avec plusieurs enjeux: partage, reconnaissance, rupture, négociation, acquisition de capacités.» (p. 89)