Réactions des parents à la suite du dévoilement de l’orientation sexuelle de leur enfant gai, lesbienne ou bisexuel

Réactions des parents à la suite du dévoilement de l’orientation sexuelle de leur enfant gai, lesbienne ou bisexuel

Réactions des parents à la suite du dévoilement de l’orientation sexuelle de leur enfant gai, lesbienne ou bisexuel

Réactions des parents à la suite du dévoilement de l’orientation sexuelle de leur enfant gai, lesbienne ou bisexuels

| Ajouter

Référence bibliographique [11330]

D’Amico, Émilie, Julien, Danielle, Tremblay, Nicole et Chartrand, Élise. 2012. «Réactions des parents à la suite du dévoilement de l’orientation sexuelle de leur enfant gai, lesbienne ou bisexuel ». Nouvelles Pratiques Sociales, vol. 24, no 2, p. 120-139.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«L’objectif de l’étude dont nous présentons les premiers résultats est de développer empiriquement un modèle des formes spécifiques de réactions parentales au coming out de leur enfant GLB [gai, lesbienne ou bisexuel]. […] À notre connaissance, notre étude est l’une des premières à analyser les formes spécifiques de réactions parentales au coming out de leur enfant, en procédant à l’analyse systématique de contenu d’entrevues individuelles menées auprès de parents. Du point de vue de notre programme de recherche, ce modèle servira à évaluer empiriquement la contribution des parents au développement identitaire et psychosocial de leur jeune GLB.» (p. 126)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
«Cinquante-trois parents en provenance d’autant de familles indépendantes (27 mères et 26 pères non reliés entre eux) ont répondu à l’invitation. Ils se répartissent comme suit: 13 mères ayant un fils gai, 14 mères ayant une fille lesbienne, 11 pères ayant un fils gai, et 15 pères ayant une fille lesbienne.» (p. 126)

Instruments :
Guide d’entretien semi-directif

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


«La plupart des parents vivent de la détresse à la suite du dévoilement de l’orientation sexuelle de leur enfant, réprouvent son style de vie, doivent faire le deuil des attentes hétérosexuelles et appréhendent les dangers auxquels il s’expose. Au-delà de ces résultats qui concordent avec ceux d’études antérieures (par exemple, Ben-Ari, 1995; Boxer et al., 1991), notre analyse permet de relever des modalités de réactions parentales qui vont au-delà des polarités positives et négatives: vertige, sentiment d’échec, doutes par rapport à la stabilité de l’orientation sexuelle de leur enfant, désir de modifier cette orientation, peur d’affronter leur propre entourage social, risque de rejet et de réactions négatives, partage avec leur enfant du statut minorisé. À partir du moment où les parents sont informés de la réalité de minorité sexuelle de leur enfant s’enclenche irréversiblement un processus d’adaptation par lequel le parent réussit ou non à négocier un difficile passage entre un état de personne éprouvée, sans réels modèles pouvant guider ses pas, et un état de parent aimant et responsable du bien-être de son enfant jeune adulte.» (p. 134)