Série sur le logement selon les données du recensement de 2006 : Numéro 12 - Conditions de logement des ménages dans les centres urbains de taille moyenne du Canada (agglomérations de recensement)

Série sur le logement selon les données du recensement de 2006 : Numéro 12 - Conditions de logement des ménages dans les centres urbains de taille moyenne du Canada (agglomérations de recensement)

Série sur le logement selon les données du recensement de 2006 : Numéro 12 - Conditions de logement des ménages dans les centres urbains de taille moyenne du Canada (agglomérations de recensement)

Série sur le logement selon les données du recensement de 2006 : Numéro 12 - Conditions de logement des ménages dans les centres urbains de taille moyenne du Canada (agglomérations de recensement)s

| Ajouter

Référence bibliographique [113]

Rea, Willa. 2011. Série sur le logement selon les données du recensement de 2006 : Numéro 12 - Conditions de logement des ménages dans les centres urbains de taille moyenne du Canada (agglomérations de recensement). Ottawa: Société canadienne d’hypothèques et de logement.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Le présent feuillet Le Point en recherche, qui prend appui sur les données du Recensement de la population de 2006, examine les conditions de logement des ménages dans les AR [agglomérations de recensement] du Canada.» (p. 1) À noter que «[l]es AR sont des centres urbains de taille moyenne ayant un noyau dont la population s’élève au minimum à 10 000 tout en étant inférieure à 50 000.» (p. 1)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Indicateurs et données sur le logement fondés sur les résultats du recensement 2006 issus de la Société canadienne d’hypothèques et de logement.

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


«En 2006, on dénombrait 111 agglomérations de recensement (AR) au Canada. Ces centres de taille moyenne avaient entre 3 600 et 43 700 ménages environ. De 2001 à 2006, le taux de croissance du nombre de ménages variait beaucoup d’une AR à l’autre. Les 25 AR ayant pris le plus d’expansion ont vu leur nombre de ménages augmenter de 15 % en moyenne, alors que la hausse moyenne était d’un peu plus de 1 % dans les 25 AR ayant enregistré les plus faibles taux de croissance, dont huit comptaient en 2006 un moins grand nombre de ménages qu’en 2001. Les frais de logement et le revenu des ménages étaient, dans les AR s’étant développées le plus rapidement, supérieurs d’environ 17 % à ceux qu’on enregistrait dans les AR ayant connu une croissance moyenne. Quant à la proportion moyenne de ménages aux prises avec des besoins impérieux en matière de logement, elle était, dans les AR les plus florissantes (9,3 %), inférieure à celle des AR qui avaient un taux de croissance moyen (11,2 %) et à celles ayant le moins pris d’expansion (10,5 %).» (p. 6) Ce document peut intéresser les chercheurs qui travaillent sur la famille au Québec puisque l’auteure présente des données sur les genres de ménages pour la province du Québec.