Conciliation travail, emploi et vie personnelle face aux horaires variables et imprévisibles du secteur du commerce au détail au Québec

Conciliation travail, emploi et vie personnelle face aux horaires variables et imprévisibles du secteur du commerce au détail au Québec

Conciliation travail, emploi et vie personnelle face aux horaires variables et imprévisibles du secteur du commerce au détail au Québec

Conciliation travail, emploi et vie personnelle face aux horaires variables et imprévisibles du secteur du commerce au détail au Québecs

| Ajouter

Référence bibliographique [11220]

Messing, Karen, Tissot, France, Couture, Vanessa et Bernstein, Stéphanie. 2013. «Conciliation travail, emploi et vie personnelle face aux horaires variables et imprévisibles du secteur du commerce au détail au Québec». Dans Temporalités sociales, temps prescrits, temps institutionnalisés , sous la dir. de Diane-Gabrielle Tremblay, p. 71-96. Québec: Presses de l’Université du Québec.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«En 2008, le Service de la condition féminine de la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) a demandé à une équipe multidisciplinaire de recherche d’identifier les stratégies de conciliation des personnes employées dans les secteurs de la restauration et du commerce de détail, ainsi que les obstacles au déploiement de ces stratégies, et de suggérer des pistes de solution. Nous rapportons ici des résultats des volets ergonomique et juridiques de l’étude, portant sur les personnes employées par une chaîne québécoise de magasin de détail.» (p. 73)

Questions/Hypothèses :
Cinq grandes questions ont animé la présente étude :
«1) Quel est le profil sociodémographique des travailleurs et travailleuses dans une chaîne de magasins où les salaires sont faibles et l’horaire est variable et imprévisible, et couvre une période de 17 heures par jour et 7 jours par semaine? 2) Quels sont les horaires effectivement travaillés par ces travailleurs et travailleuses? 3) Quelles sont les difficultés vécues par ces travailleurs et travailleuses et est-ce que celles-ci varient selon leur situation personnelle? 4) Quelles sont les préférences des employés en matière de nombre d’heures et de type d’horaire, selon leur genre et le statut d’emploi? 5) Est-ce qu’il serait pertinent et faisable d’ajuster les horaires de travail en fonction des besoins de conciliation travail-vie personnelle?» (p. 73)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
«Parmi les 610 personnes présentes dans les sept magasins pendant la période où nous avons passé le questionnaire, 550 ont participé.» (p. 78)

Instruments :
Questionnaire

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


Les résultats de la recherche montrent que «[u]n tiers des personnes […] trouve qu’il est difficile de concilier vie personnelle ou familiale et horaire de travail. [C]e sont les femmes ayant des responsabilités familiales ou étant en couple qui ont été plus nombreuses à rapporter des difficultés de conciliation. [...] Parmi les raisons pour lesquelles il est difficile de concilier leur vie personnelle et familiale avec leur horaire de travail, les répondants et les répondantes évoquaient surtout la variabilité et l’imprévisibilité de l’horaire qui empêchait de prévoir des activités personnelles avec leur entourage. Parmi les personnes ayant des responsabilités familiales, on rapporte aussi le fait que l’horaire est incompatible avec ces responsabilités.» (p. 86) «On constate que la proportion [d’employés] ayant des responsabilités familiales ressemble à la moyenne québécoise […] mais ces personnes sont très minoritaires parmi le personnel. Tout porte à croire qu’il est difficile pour une personne ayant des responsabilités familiales de rester en poste […] à la fois à cause des faibles salaires et des horaires qui présentent des problèmes pour la présence auprès des enfants et des autres personnes ayant besoin d’aide.» (p. 90)