L’organisation et la prestation de services de réadaptation pour les personnes ayant subi un accident vasculaire cérébral (AVC) et leurs proches : recension des données probantes

L’organisation et la prestation de services de réadaptation pour les personnes ayant subi un accident vasculaire cérébral (AVC) et leurs proches : recension des données probantes

L’organisation et la prestation de services de réadaptation pour les personnes ayant subi un accident vasculaire cérébral (AVC) et leurs proches : recension des données probantes

L’organisation et la prestation de services de réadaptation pour les personnes ayant subi un accident vasculaire cérébral (AVC) et leurs proches : recension des données probantess

| Ajouter

Référence bibliographique [11107]

Tessier, Annie. 2012. L’organisation et la prestation de services de réadaptation pour les personnes ayant subi un accident vasculaire cérébral (AVC) et leurs proches : recension des données probantes. Montréal: Gouvernement du Québec, Institut national d’excellence en santé et en services sociaux.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«[L]e présent rapport poursuit les objectifs suivants: produire l’information utile aux décisions visant à rehausser, au Québec, l’accessibilité, la continuité et la qualité des services offerts aux personnes atteintes d’un AVC et à leurs proches; définir les conditions essentielles pour encadrer, harmoniser et optimiser les décisions cliniques à l’échelle du Québec quant à l’orientation des personnes ayant subi un AVC; promouvoir le développement d’une pratique professionnelle basée sur les données probantes et les meilleures pratiques propres à chaque secteur d’activité.» (p. 3-4)


Questions/Hypothèses :
Les cinq questions qui ont guidé cette recherche sont:
«1. Quelles sont les composantes structurelles essentielles des services en réadaptation dans les différentes phases du continuum (aiguë, postaiguë, réintégration dans le milieu de vie) (p. ex.: unités d’AVC, ressources humaines et matérielles)?
2. Comment le recours aux différents services de réadaptation disponibles doit-il être organisé pour assurer la continuité (p. ex.: clientèle ciblée par service, cheminement de l’usager dans le réseau de services, modalités d’orientation vers les services spécialisés)?
3. Quelles sont les caractéristiques des outils d’évaluation des déficits neurologiques et des incapacités qui sont disponibles et recommandés?
4. Quelle est la nature des services de réadaptation et d’adaptation requis dans les différentes phases du continuum (aiguë, postaiguë, réintégration dans le milieu de vie) (p. ex.: moment et intensité des interventions, planification du congé, processus de réintégration sociale)?
5. Quels sont les mécanismes d’amélioration continue de la qualité des services en réadaptation qui sont recommandés?» (p. 5)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Données documentaires diverses

Type de traitement des données :
Réflexion critique

3. Résumé


«Tous les documents examinés dans la présente revue soulignent l’importance des proches aidants [qui incluent aussi les membres de la famille] dans la réadaptation des personnes ayant subi un AVC. Il est recommandé que leur participation au processus de soins soit active et qu’ils soient impliqués dans l’élaboration du plan de soins, dans sa gestion et dans la planification du congé. L’information, la formation et le soutien aux proches aidants peuvent diminuer le fardeau que constituent les soins et améliorer leur qualité de vie. L’information devrait porter, entre autres, sur l’évolution de la maladie, ses causes et traitements, les conséquences de l’AVC, la récupération à domicile après un AVC, etc. La formation devrait être adaptée aux besoins des usagers, en mettant l’accent sur l’auto-efficacité et en incluant les techniques de soins personnels, les stratégies de communication et les techniques de manipulation physique.» (p. vi)