Cadre de référence régional : programme CADOE : collectivement, agir pour le développement optimal des enfants : programme de services intégrés en négligence en Chaudière-Appalaches

Cadre de référence régional : programme CADOE : collectivement, agir pour le développement optimal des enfants : programme de services intégrés en négligence en Chaudière-Appalaches

Cadre de référence régional : programme CADOE : collectivement, agir pour le développement optimal des enfants : programme de services intégrés en négligence en Chaudière-Appalaches

Cadre de référence régional : programme CADOE : collectivement, agir pour le développement optimal des enfants : programme de services intégrés en négligence en Chaudière-Appalachess

| Ajouter

Référence bibliographique [11077]

Martin, Geneviève. 2013. Cadre de référence régional : programme CADOE : collectivement, agir pour le développement optimal des enfants : programme de services intégrés en négligence en Chaudière-Appalaches. Sainte-Marie (Québec): Gouvernement du Québec, Agence de la santé et des services sociaux de Chaudière-Appalaches.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Ce cadre de référence a pour objectif: D’expliquer le phénomène de la négligence; De décrire les approches et programmes (dont le PAPFC2 [programme d’aide personnelle, familiale et communautaire, nouvelle génération] et FCE [Faire la Courte Échelle]) qui composent ou qui ont inspiré le Programme CADOE; De présenter les diverses composantes du Programme CADOE; De proposer une organisation des services pour le bon fonctionnement du programme de même que les étapes à suivre pour l’implanter.» (p. 12)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Données documentaires diverses

Type de traitement des données :
Réflexion critique

3. Résumé


«Les buts généraux du Programme CADOE [sont les suivants:] Que les enfants âgés de 0 à 12 ans se développent de façon optimale[;] Que les enfants vivent auprès et côtoient régulièrement des adultes qui sont en mesure de porter attention et de répondre adéquatement à leurs besoins (en fonction de leur âge et de toutes autres caractéristiques personnelles)[;] Que les parents développent des compétences parentales afin de permettre le maintien de l’enfant dans son milieu naturel[;] Que les adultes de l’entourage des enfants s’entendent sur le partage des responsabilités qu’ils ont à leur égard et collaborent ensemble pour assurer leur bien-être leur développement optimal.» (p. 31) «Que l’ensemble de nos actions convergent vers l’intérêt supérieur des enfants, en impliquant d’abord leurs parents mais également l’ensemble des systèmes qui les entourent, voilà ce que nous envisageons pour notre région. Cet exercice demande une implication marquée des gestionnaires et des décideurs sectoriels et intersectoriels se traduisant par des actions concrètes et s’appuyant sur les principes du Programme CADOE. Il demande également un engagement et une volonté des divers intervenants de tous les milieux à maintenir ou mettre en place les pratiques de pointe en matière d’interventions auprès des clientèles vulnérables.» (p. 62)