Les pratiques enseignantes entre instruire et socialiser : regards internationaux

Les pratiques enseignantes entre instruire et socialiser : regards internationaux

Les pratiques enseignantes entre instruire et socialiser : regards internationaux

Les pratiques enseignantes entre instruire et socialiser : regards internationauxs

| Ajouter

Référence bibliographique [11072]

Lenoir, Yves et Tupin, Frédéric. 2012. Les pratiques enseignantes entre instruire et socialiser : regards internationaux. Québec: Presses de l’Université Laval.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Les auteurs abordent la question du rôle de l’enseignement face aux concepts de socialisation et d’instruction en Europe, en Amérique du Sud et du Nord, et au Québec.

Questions/Hypothèses :

Les questions suivantes ont alimenté la réflexion des chercheurs participants:
«- À quels modèles se réfèrent les conceptions dominantes de l’instruction et de la socialisation dans la société concernée?
- Quels rapports se tissent entre les fonctions d’instruction et de socialisation dans la société considérée? Quelles sont les significations qui leur sont allouées? Quelles lectures de ces deux finalités et quels croisements entre elles est-il permis de dégager? Quelles en sont les conséquences pour le système d’enseignement en général et pour les pratiques d’enseignement en particulier?
- La tension appréhendée entre instruction et socialisation est-elle bien réelle dans l’enseignement et, si elle existe, depuis quand peut-on la cerner et sous quelles formes s’exprimerait-elle de nos jours dans la société concernée?
- Si tel est le cas dans la société concernée, comment comprendre cette éventuelle tendance actuelle à minimiser l’importance des processus d’instruction et la (sur)valorisation de ceux de socialisation? À quels éléments théoriques se référer? Et quels facteurs pousseraient les enseignants à adopter cette orientation?
- Comment pourrait-on interpréter, pour la société considérée, les orientations actuelles du système scolaire au sein desquelles les enseignants doivent poursuivre les missions d’instruction et de socialisation?» (p. 7-8)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Données documentaires diverses

Type de traitement des données :
Réflexion critique

3. Résumé


«Si l’école a toujours eu, en tant qu’institution multifonctionnelle, à assumer plusieurs finalités, on lui demande aujourd’hui de répondre à de nouvelles fonctions, non traditionnelles, dans un contexte où les visions normatives qui prévalaient se sont éteintes. En traitant des rapports entre instruction et socialisation, la question que ce livre pose en filigrane concerne la mission que nos sociétés entendent confier à l’école. Cette question renvoie au sens et au contenu que véhiculent ces deux finalités – instruire et socialiser – dans des contextes sociaux locaux et globaux qui se sont substantiellement transformés depuis quelques décennies, et qui sont dominés par le phénomène de mondialisation. Les notions d’instruction et de socialisation, tant dans leurs rapports que dans les déclinaisons qu’elles induisent, sont symptomatiques de tensions inhérentes à différentes conceptions de l’homme et, partant, des options relatives aux processus éducatifs qui les sous-tendent.» (quatrième de couverture)

Les textes suivants font l’objet d’une fiche dans Famili@ :
- Froelich, Alessandra, « L’école québécoise et la valorisation de la culture d’accueil : y a-t-il de la place pour la reconnaissance de l’Autre immigrant ? »
- Lenoir, Annick, « La tension instruction-socialisation dans les relations école-familles immigrantes: une question de reconnaissance ? »